Yohan Rossel disqualifié en Grèce



Heureux vainqueur du rallye de Grèce en catégorie WRC3, ce succès devant conforter sa position en tête du championnat, Yohan Rossel ne marquera finalement aucun point sur cette épreuve.

Ce soir à 21h50 en Grèce (20h50 en France), les commissaires sportifs ont en effet annoncé la disqualification du pilote français à cause d’une infraction à la réglementation.

Lors des vérifications techniques après l’épreuve, le poids du berceau avant a été mesuré à 12 950 g. Le poids du berceau avant homologué sur la Citroën C3 Rally2 est de 12 245 g, avec une tolérance de +5%  -2%, le le poids maximum étant donc de 12857,25 g. À 93 g près donc, la voiture française est déclarée non conforme.

Lors de la convocation devant les commissaires sportifs, M. Ducher (team manager de Saintéloc Racing), M. Breton (chef ingénieur) et M. Arbonnier (représentant de Citroën Racing), ont convenu que le poids de la pièce était supérieur au poids maximum toléré et que la procédure de vérification et de pesée avait été effectuée correctement.

Or, M.Ducher a précisé que ce même berceau avait passé favorablement les contrôles du rallye de Sardaigne en étant pesé à 12 707 g et 12708 g lors du même week-end. Le team manager n’est pas parvenu à expliquer cette différence.

Lors du rallye de Sardaigne en juin dernier, Citroën Racing avait déjà écopé d’une lourde amende après le contrôle des berceaux avants de la Citroën C3 Rally2 à l’arrivée, trois d’entre eux dépassant déjà le poids autorisé. Le berceau n°99 incriminé à l’Acropole n’avait pas été alors contrôlé par les commissaires sportifs à ce moment là. En plus de l’amende reçu en Sardaigne, le constructeur français avait été pénalisé d’une suspension avec sursis si une telle infraction était de nouveau constatée avant la fin d’année, ce qui a été le cas à l’Acropole ce week-end.

En plus de l’exclusion de Yohan Rossel du classement final, Citroën Racing a écopé d’une amende de 30 000 € pour une autre infraction (les ventilateurs de refroidissement des freins arrière de la voiture ne répondaient pas à l’homologation), mais également d’une autre amende avec sursis de 25 000 € qui sera appliquée si une autre infraction de même nature est commise lors des 12 prochains mois sur une épreuve WRC.

Face à ces décisions, Citroën Racing et Yohan Rossel ont émis un avis d’intention de faire appel et l’affaire sera désormais résolue lors d’une prochaine audience dans les semaines à venir.




S’abonner
Notifier de
guest
38 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
jacqouille
jacqouille
7 jours il y a

Je pense qu’il doit avoir quelques personnes chez Citroen qui se disent que si Guy FREQUELIN était toujours aux commandes…..ça aurait soufflé dur!!!! A ce niveau là, ce genre de faute est IMPARDONNABLE.

ew.we
ew.we
9 jours il y a

Pour a peine quelques grammes les autorités ont été bien sévère avec ce déclassement. Il y avait surement d’autres manières plus élégantes pour rappeler a l’ordre le préparateur, le pilote lui n’y étant pour rien. Sans doute un excès de zèle d’un commissaire en mal d’autorité!!!!!!!!!!!!!!!!