Ypres 2011 ES11-Scratch de Bouffier




ES11 – Lille-Eurométropole (8.47 km) à 15h06

Désormais bien « tranquille » à sa deuxième place, Bryan Bouffier signe son premier scratch du rallye pour augmenter encore un peu plus son avance sur Pieter Tsjoen.

/strong>

Désormais bien « tranquille » à sa deuxième place, Bryan Bouffier signe son premier scratch du rallye pour augmenter encore un peu plus son avance sur Pieter Tsjoen.

Pour la quatrième place, la bataille est superbe puisque Weijs reprend l’avantage face à Caiser qui l’avait dépassé dans la spéciale précédente mais pour seulement 1 dixième !

Pas de soucis dans cette spéciale pour Guy Wilks qui devrait pouvoir remonter sur Van Eldik, Ten Brike et peut-être également Kruuda.

Julien Maurin se signale par un 5e temps dans ce chrono pour remonter à la seizième place du général.
Prochaine spéciale : ES12 – Show Wasquehal (1.88 km) à 15h38

Classement ES11 (provisoire)

  1. Bouffier – 207 S2000
  2. Loix – Fabia S2000 +1s1
  3. Mikkelsen – Fabia S2000 +1s7
  4. Weijs – Fabia S2000 +3s4
  5. Maurin – Fiesta S2000 +5s2
  6. Gardemeister – Fabia S2000 +5s3
  7. Snijers – Mini S2000 +5s6
  8. Van Eldik – Fania S2000 +5s6
  9. Wilks – 207 S2000 +6s4
  10. Ten Brinke – Fabia S2000 +6s5
  11. Tsjoen – 207 S2000 +6s6
  12. Casier – Fabia S2000 +7s2
  13. Rossetti – Punto S2000 +8s7
  14. Kruuda -Fabia S2000 +10s9
  15. Solowow – Fiesta S200 +11s4

Classement après ES11 (provisoire)

  1. Loix – Fabia S2000
  2. Bouffier – 207 S2000 +1min42s
  3. Tsjoen – 207 S2000 +2min11s
  4. Weijs -Fabia S2000 +2min56s
  5. Casier – Fabia S2000 +2min56s
  6. Snijers – Mini S2000 +3min29s
  7. Solowow – Fiesta S2000 +4min13s
  8. Kruuda – Fabia S2000 +4min50s
  9. Ten Brinke – Fabia S2000 +5min36s
  10. Van Eldik – Fabia S2000 +5min40s
  11. Wilks – 207 S2000 +6min6s
  12. Barrable – Fabia S2000 +6min15s
  13. Andersson – Proton S2000 +6min31s
  14. Rossetti – Punto S2000 +6min32s
  15. Gardemeister – Fabia S2000 +6min32s

Réactions des pilotes
Loix : « Ok, je me sens bien. Mais le second passage sera glissant. »
Wilks : « Nous ne pouvons rien faire maintenant, il y a vraiment un gros écart. »
Tsjoen : « Spéciale terminée avec le radiateur cassé. »
Bouffier : « Ok, nous avons essayé de ne prendre aucun risque, mais nous avons attaquer quand même. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *