La Montagne Noire, terre d’essais du WRC



Nichées au milieu du Tarn, les bases d’essais de l’association Payrin-Caraïbes, présidée par Claude Berfa, accueillent les plus grands champions du WRC depuis plus de quinze ans, de Sébastien Loeb à Sébastien Ogier, en passant par Tommi Mäkinen.

La-Montagne-Noire-essais-WRC-

Crée en 2001, cette association propose actuellement une douzaine de bases, totalisant 90 kilomètres d’asphalte différents, 60 sur terre dont 20 sur une seule propriété. Autour de Claude Berfa, 25 bénévoles oeuvrent dans cette association pour assurer la sécurité et l’organisation des essais.

Jeudi dernier, nous nous sommes justement rendus autour de Mazamet pour vivre une première séance d’essais dans ce secteur, Hayden Paddon étant en action avec la nouvelle Hyundai i20 WRC. Dans un cadre champêtre, le pilote néo-zélandais a évolué sur une piste forestière pour développer la nouvelle arme du constructeur coréen. Sur le site, 14 « fermeurs » étaient en action, sans oublier 3 personnes responsables du catering (traiteur), un urgentiste et un ambulancier, personnes indispensables pour l’organisation d’une telle journée.

L’équipe Hyundai avec Thierry Neuville en octobre 2016

img_1688

Afin de comprendre au mieux l’organisation de ces essais privés, nous avons rencontré Claude Berfa, le « maître des lieux »…

Bonjour Claude. Quel a été le premier pilote à découvrir ces bases d’essais dans le Tarn ?

Cela remonte à 2001 avec Simon Jean-Joseph en Renault Clio S1600 sur terre. Il effectuait le développement de la Clio en vue du championnat de France S1600 l’année suivante. Cédric Robert est également venu sur cette période, toujours avec la Clio. Au début, je ne pensais vraiment pas que des gens seraient intéressés par nos bases, ici autour de Mazamet, la suite m’a donné tort.

Quels sont les pilotes les plus prestigieux à avoir rouler sur ces bases d’essais ?

J’espère ne vexer personne en n’oubliant certains mais si je devais citer des pilotes, je commencerais par Sébastien Loeb bien sûr, puis Sébastien Ogier, Marcus Grönholm, Jari-Matti Latvala, Markko Märtin, Tommi Mäkinen, Thierry Neuville encore dernièrement, Robert Kubica, Freddy Loix, Kimi Raïkkonen, sans oublier des français comme Cédric Robert, Bryan Bouffier, Gilles Panizzi ou encore Nicolas Vouilloz.

Je tiens également à préciser que les essais sont aussi ouverts aux pilotes amateurs, qui peuvent se regrouper sur une journée ou demi-journée pour partager les frais.
essais-mazamet-2010

Quelles sont les différentes étapes avant le lancement officiel d’une séance d’essais ? 

  1. Envoi des vidéos de toutes les bases aux ingénieurs des différentes équipes.
  2. Echange avec les équipes pour définir une date puis choix des bases avec les ingénieurs.
  3. Demande d’autorisations au conseil général, préfecture et aux mairies concernées (nous avons un contrat d’un an renouvelable pour l’organisation des essais, mais nous devons faire une demande particulière avant chaque essai, généralement 10 jours avant)
  4. Prévenir les amis bénévoles. Avertir les riverains.
  5. Contactez les hôtels pour la réception des équipes.
  6. Accueil des équipes 1 ou 2 jours avant le lancement des essais. Mise en place des barrières et préparation des installations sur la base.

Quelle a été la demande la plus insolite faite par une équipe ou un pilote ?

Dernièrement, il m’a été demandé de reproduire une grosse bosse type « Finlande » qui est en cours d’élaboration. Sinon, on m’a également demandé de créer un petit cours d’eau (gué) pour préparer des rallyes comme l’Argentine.essais-mazamet-207-s2000

Enfin Claude, si tu devais nous citer une seule séance d’essais organisée sur ton site, laquelle te viendrait à l’esprit et pourquoi ?

La première anecdote qui me vient tout de suite en tête, elle remonte à 2008 avec Sébastien Ogier et Sébastien Loeb. Ce dernier roulait avec la C4 WRC et on m’a prévenu qu’Ogier allait arriver et qu’il fallait que je le laisse passer au niveau des fermeurs. Il venait de remporter le titre Junior et préparait le RAC. Il est d’abord venu regarder puis est monté aux côtés de Loeb. Après quelques passages, il est ressorti de la voiture assez blanc en se grattant les cheveux et nous a dit : « Jamais je n’arriverais à faire ça. » On en rigole encore avec mes amis fermeurs.

Je ne peux pas non plus oublier une séance d’essais avec Kimi Raïkkönen quand il roulait avec la C4 WRC, également pour préparer le RAC. Ils sont arrivés avec son ingénieur Cédric Mazenq, un ami de longue date, au volant d’une Espace sur la base, sauf qu’ils n’avaient pas d’autos pour reconnaître. 

J’ai donc du improviser et je lui ai prêté la Peugeot 205 diesel de mon père. Après quelques minutes, un fermeur m’a appelé pour me dire que la malle de la voiture s’était décrochée. Quand Raikkönen est arrivé à la base avec la 205, son copilote et les deux ingénieurs derrière, nous étions tous pliés de rire.

Je tenais à remercier toutes les personnes qui ont oeuvré et oeuvrent encore aujourd’hui pour l’organisation de ces essais. Je parle notamment de Jean-Bernard Vieu qui m’a convaincu dans la réussite de ce projet, Pascal Dimitri, alors directeur logistique de chez Peugeot Sport qui m’a rapidement fait confiance. Un remerciement particulier aussi pour des ingénieurs tels que Bertrand Valla, ancien Peugeot Sport et désormais chez Hyundai, mais également Cédric Mazenq, ingénieur Citroën Racing qui venait souvent me conseiller au début, sans oublier Christian Loriaux de chez M-Sport et Yann Paranthoen, responsable technique Renault Sport.

Enfin, je dois évidemment remercier mes amis fermeurs et toutes les localités du Tarn qui ont toujours répondu favorablement à nos demandes.

peugeot-207-s2000-mazamet




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. michel dit :

    Bonsoir,
    Nous ne sommes pas encore au niveau de la structure de Claude BERFA et c’est en toute humilité que je présente notre petite association , « Team essais Rallye Sport » qui propose 5 bases d’essais différentes toutes asphaltes de 2 à 7 klm à la limite du département de l’Ain et du Jura .Nous avons eu le plaisir de recevoir sur nos bases: BREEN, SUNINEN, Quentin GILBERT,SUAREZ, LACOMY,WAGNER,BURRY ,ABBRING,LEANDRI, MARTIN,CRUGNOLA,LOPEZ,BLOGKVIST, PERROUD, TOEDLI et bien d’autres. Nous sommes une équipe de retraités passionnés et faisons le maximum afin de satisfaire les TEAM et PILOTES qui nous font confiance.
    Possibilités d’essai à la journée ou demi-journée et de repas dans gite ou restaurant à proximité des bases .

  2. Pascal (de la Réunion) dit :

    Juste un mot qui me vient à l’esprit concernant Claude BERFA « RESPECT »
    Bravo aussi à toute l’équipe Payrin Sport et Amitiés à la famille BERFA

  3. david dit :

    on a envie de faire partie du staff !!

  4. Marcustheking dit :

    Oui on peut saluer leur boulot,étant natif du coin et ayant passé quelques nuits(ou presque!!) à limer ces fameuses pistes de gravier avec ma vieille GTI je peux vous dire qu’il y a des routes incroyables et très variées. Si en plus ils se mettent à faire des bosses type Finlande…!!!!

  5. natlin dit :

    bravo a claude berfa et son equipe

  6. Nono dit :

    Bravo à cette équipe de passionnés

Rallye Sport

GRATUIT
Sur l'App Store
VOIR