32

ES17- La balle dans le camp de Tänak (Allemagne)

Auteur d'une grosse matinée avec notamment deux scratchs, Ott Tänak a bien assuré en cette fin de journée, terminant cette étape avec plus de vingt secondes d'avance sur Andreas Mikkelsen et près de trente sur Sébastien Ogier.
26

ES16- Enfin un scratch pour Ogier (Allemagne)

Avouant ne pas prendre tous les risques pour revenir sur Mikkelsen, Sébastien Ogier devance néanmoins le norvégien de sept dixièmes et reste ainsi au contact de son rival au général.
66

ES15- Mikkelsen fait de la résistance (Allemagne)

Peu à l'aise dans des conditions mixtes ce matin, Andreas Mikkelsen démontre les qualités de sa C3 WRC sur le sec et s'offre le meilleur temps provisoire, 1s5 devant Ott Tänak mais surtout 3s2 devant Sébastien Ogier.

15

ES14- Mikkelsen lâche 3s (Allemagne)

Lancé dans une belle bataille face à Sébastien Ogier depuis ce matin, Andreas Mikkelsen lâche trois secondes en calant sur la ligne de départ de ce chrono.
44

ES11- Mikkelsen perd du terrain (Allemagne)

Irréprochable hier, Andreas Mikkelsen connaît une matinée plus difficile ce samedi. Après avoir déjà perdu une dizaine de secondes dans la spéciale précédente avec un choix de pneus trop conservateur, le pilote norvégien a commis un tête-à-queue, lâchant encore dix secondes face aux pilotes M-Sport.