6

Andreucci triomphe avec la 208 T16

Leader du championnat cette manche, Umberto Scandola débute par une crevaison et n’a jamais pu lutter face aux R5.

Auteur de sa quatrième victoire en sept rallyes, Paolo Andreucci décroche un huitième titre de champion d’Italie au terme d’une saison superbe.


6

Kubica facile (Casentino)

Avec sept scratchs en neuf spéciales, Robert Kubica a bien pris la mesure de sa Fiesta WRC sur asphalte. Seule une crevaison aura ralenti la progression du pilote polonais (30s perdues dans l’ES3).