Breen en 208 R2 à l’Ulster Rally




Comme Bryan Bouffier en 2012 avec la DS3 R3, Craig Breen sera présent à l’Ulster Rally (17 et 18 Août) avec la 208 R2. Ce...

ra le deuxième rallye de la nouvelle Peugeot après le Tour de Corse.Commercialisée à la fin de l’année, la 208 R2 a déjà effectué 6 677 kilomètres (essais + Tour de Corse) dont 44% des kilomètres sur terre et 56% sur asphalte. On reverra la 208 R2 sur terre et sur asphalte en France à la fin de l’année avec notamment le rallye du Var.

Questions à Craig Breen
Qu’est-ce qui vous a poussé à continuer ?
Avec Gareth, nous avons beaucoup oeuvré cette année pour instaurer de bonnes relations avec Peugeot Sport. Nous avons ensemble pris part au programme de développement de la 208 R2 et avons ainsi établi une bon feeling avec l’équipe. Nous avions planifié de faire le Ulster Rallye avec Peugeot Sport et je pense que si je décidais de tout arrêter aujourd’hui, ce serait du gaspillage vis-à-vis de tout le travail que nous avons accompli ensemble avec Gareth. Je veux poursuivre la compétition et réussir pour lui. Ce sera difficile parce que ce sera sans lui mais je suis sûr qu’il sera avec moi quelque part et d’une certaine manière.

Comment abordez-vous ce rallye d’Ulster ?
J’ai un sentiment mitigé. D’un côté c’est très excitant de piloter pour un constructeur pour la première fois même en voiture 0. C’est un grand step dans ma carrière et c’était un des objectifs que nous voulions atteindre avec Gareth. Ce sera donc une expérience difficile sans lui. Ulster sera aussi un autre grand pas pour moi avec mon nouveau co-pilote Paul Nagle. Il est très expérimenté et talentueux. Je pense qu’il va amener de bonnes choses au team. Avant Ulster, Paul et moi allons participer au Rallye de Finlande en SWRC avec ma voiture personnelle. Ce sera une excellente préparation pour apprendre à travailler ensemble.

Que pensez-vous de la 208 R2 ?
Je peux vous dire que la 208 R2 a du répondant car je peux la comparer à tout ce qui existe dans la catégorie R2. Elle est très puissante et très stable. Elle se conduit très facilement, on se sent tout de suite à l’aise et dans le rythme. On en oublie presque que c’est une traction. J’ai pu la piloter sur terre et asphalte, elle est excellente et va rencontrer beaucoup de succès. Sa tenue de route dans la boue ou sous une pluie diluvienne est tout simplement incroyable. Lors de la dernière séance, nous avons engrangé de nombreux kilomètres sans problème. J’ai eu un bon feeling tant avec les suspensions que le châssis.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *