Bouchonneau titré, doublé de Condamines (Clio Trophy Terre)



Au Terre de Lozère, 4e manche du Clio Trophy Terre, 28 concurrents étaient encore au départ avec un championnat encore très ouvert.

.

En position de force avant cette dernière épreuve, Florian Bouchonneau a bien géré son week-end pour finalement terminer 6e sur cette manche et ainsi remporter le titre. L’an prochain, à l’image de Quentin Ribaud cette saison, le pilote Renault disposera d’un programme officiel sur la terre géré par Fun Meca Sport, à nouveau titrée chez les équipes !

Brillant vainqueur au Castine en début de saison, Florian Condamines aura nettement dominé cette épreuve, comptant déjà plus d’une demi-minute de marge au terme de la première journée. Sur cette fin d’étape, Benjamin Boulenc et Mattéo Chatillon, alors dans le coup pour la victoire, ont renoncé sur des abandons mécaniques.

Le lendemain, Florian Condamines a maintenant un bon rythme pour finalement s’imposer devant Julien Pontal, le meilleur sur cette deuxième étape. Le podium est complété par Patrick Magnou alors que Julien Deslauriers, auteur de son premier rallye sur terre, est un prometteur 4e !

Florian Bouchonneau, champion du trophée 2022 : “Ce titre est un rêve qui se concrétise. Je rêve Renault depuis que je suis petit et j’ai roulé en Renault dans le passé. Remporter le Clio Trophy France Terre avec près de trente concurrents sur chaque manche, finir meilleur Junior et devenir pilote officiel de la marque, c’est indescriptible, inespéré et exceptionnel. Nous visions le top dix en début d’année, donc c’est aussi une surprise. C’était un rallye extrêmement difficile comme il fallait surveiller les performances de Julien Pontal. J’ai eu beaucoup de mal à me libérer samedi et nos deux crevaisons nous ont mis en retrait. J’ai donc tout misé sur la Power Stage et cela a fonctionné puisque j’ai pu le priver du plein de points ! Mon meilleur souvenir cette saison est probablement le Rallye Terre des Causses. Tout s’est passé sans encombre alors que nous étions allés chercher la voiture à l’usine moins d’une semaine avant le départ. Avec l’équipe d’ingénieurs qui me suit, nous avons réussi à la découvrir sur cette épreuve qui n’est pas trop cassante et ce n’était que du plaisir. J’ai désormais hâte de connaître mon programme officiel !”

Classement Terre des Cardabelles 2022
Clio Trophy France Terre

1. Florian Condamines – Damien Jole 1h42’20’’7
2. Julien Pontal – Loan Biagetti (J) +28’’3
3. Patrick Magnou – Anthony Vilanova +46’’2
4. Julien Deslauriers – Amandine Brunel +55’’6
5. Laurent Reuche – Patrick Spart (G) +1’32’’6
6. Florian Bouchonneau – Jeanne Rey (J) +1’54’’2
7. Mattéo Codaccioni – Pauline Dalmasso (J) +1’56’’2
8. Frédéric Vauclare – Tom Vauclare (G) +2’03’’9
9. Bastien Bergounhe – Mathieu Descharne (J) +2’18’’9
10. Ludovic Casciani – Céline Cavallaro +5’21’’2
11. Jean Lavigne – Arnaud Cubizolles (J) +5’37’’3
12. Alexandre Gransagne – Loïc Maurel +5’44’’4
13. Baptiste Panissié – Gaël Lavernhe (J) +6’05’’9
14. Sébastien Studer – Maude Studer +7’57’’1
15. Lilian Vialle – Manuel Ghirardello (G) +8’27’’5
16. Gaël Alquier – Marion Alquier +8’47’’0
17. Ludovic De Luca – José Boyer +9’46’’0
18. Benjamin Boulenc – Chloé Barozzi-Gauze +10’27’’3
19. Éric Royère – Vincent Reault (G) +10’39’’6
20. Thomas Mouysset – Lucas Gineste (J) +12’31’’7
21. Jean Paul Monnin – Franck Gilliot +12’50’’9
22. Christophe Rocard – Florian Chardon (G) +13’35’’5
23. Maxime Salin – Sandrine Catoire +18’50’’1
24. Deborah Marie – Cécile Marie (F) +24’04’’5
25. Inès Tamisier – Laurent Tamisier (J, F) +24’26’’3
26. David Gerard – Manon Deliot +52’42’’1
Ab. Mika Rasoamaromaka – Bastien Pouget (J)
Ab. Mattéo Chatillon – Maxence Cornuau (J)
Ab. Faniry Rasoamaromaka – Judi Rakatomalala (J)
Ab. Sylvain Tamisier – Mathieu Tamisier

=> Classement championnat





S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jean-michel afonso
jean-michel afonso
6 mois il y a

tres humble , tres modeste , pas un mot pour son co-pilote , ni le préparateur , ni les sponsors attention bientot :plus de casque a sa taille, c’est pas parce que l’hors d’œuvre est bon , que la suite du repas sera bonne elle aussi , la communication c’est bien aussi dans le rally , pour l’avenir

natlin
natlin
6 mois il y a

Le dernier aveyronnais à avoir gagner en formule de promotion et bonnefis en 2011