Princen redémarre fort (Van Haspengouw)



Au volant de la nouvelle Polo R5 du team BMA, Kris Princen a parfaitement entamé sa reconquête du championnat de Belgique, remportant le Rally Van Haspengouw, première manche de la saison.

Dans cette dernière boucle de quatre spéciales, le champion 2018 a assisté au festival de Cédric Cherain (Polo), auteur d’un sans faute avec quatre scratchs consécutifs. Au final, il s’incline tout de même pour 17s6 et pourra longtemps regretter sa sortie matinale.

A quasiment une minute du vainqueur, Sébastien Bedoret grimpe sur la troisième marche, réalisant clairement sa meilleure prestation en championnat de Belgique. Non engagé sur le championnat, Ghislain De Mevius termine au quatrième rang, tout juste devant Vincent Verschueren, probablement très déçu de son week-end.


Scratchs : Princen (6) – Cherain (5) – Verschueren (1)
Leaders : ES1-ES12 (Fin) : Princen

Classement Final

Pos.PiloteVoitureEcart
1PrincenVW Polo GTi R5 
2CherainVW Polo GTi R5+21.2
3BedoretSkoda Fabia R5+59.8
4G.De MeviusSkoda Fabia R5+1:36.1
5VerschuerenSkoda Fabia R5+2:11.3

Classement complet

ES5-ES8 : Terriblement régulier au volant de sa nouvelle Polo, Kris Princen s’échappe en tête alors que ses rivaux Cherain (sortie) et Verschueren (crevaison), vacillent, respectivement dans les ES7 et ES8. A mi-rallye, Princen compte une avance confortable de 29s sur le premier nommé, et plus de cinquante secondes sur Verschueren, devancé de peu par Sébastien Bedoret.

ES1-ES4 : Le championnat de Belgique des rallyes a démarré ce matin avec le Rally Van Haspengouw autour de Landen. D’entrée, Kris Princen impose sa Polo, signant trois scratchs consécutifs, avant de « laisser » Verschueren s’imposer dans la dernière spéciale de la matinée. Au tiers de la journée, le pilote VW devance Cherain (+7.6) et Verschueren (+10.9).

Derrière ces trois hommes, on assiste déjà à une hécatombe avec trois abandons de candidats au podium : Snijers (Polo – sortie ES2), Guillaume de Mevius (C3 – mécanique ES3) et Adrian Fernémont (Skoda – mécanique ES4).

Loin de la tête, Ghislain De Mevius et Sébastien Bedoret sont déjà réduits à une bagarre pour une modeste quatrième place au scratch.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. roland59 dit :

    oui, Bedoret a l’objectif de se mêler à la victoire… ce qu’il n’a pas fait sur ce 1er…
    néanmoins, je note qu’après le souci de Verschueren dans la 8, il a haussé le rythme dans les 9,10 et 11 dans le but de préserver son podium provisoire… avant de relâcher dans la 12 puisque c’était fait…
    Snijers…: tout grand qu’il ait été, je ne crois pas qu’il sera en mesure de rivaliser… il vient de louper une belle séance d’essais grandeur nature et sera donc de nouveau à la case départ sur le second… et à son âge… mais quand-même curieux de voir comment il va se comporter…
    quant à Munster… oui, bien sûr, il faut le regarder et souhaiter qu’il travaille bien, progresse suffisamment… et parvienne à se hisser là ou il espère arriver… tout en haut je suppose…

  2. Joël GEORGES dit :

    si les polo sont un cran au-dessus, comme semble le montre ce rallye, (même si il faut se méfier des conclusions hâtives sur un seul rallye), il va être difficile de déloger Princen. Voir ce que Snyers ferra avec la sienne; mais bon, s’il a toujours un sacré coup de volant, et reste candidat à une victoire, il s’agit quand même d’un pilote sexagénaire…
    Pour les jeunes, Loix à demandé à Bedoret de se mêler à la victoire sur tous les rallyes, cette saison; il va avoir dur avec sa skoda, si cela se confirme. Mais un podium pour lui, déjà; même si il ne s’est pas vraiment mêler à la victoire.
    En junior, domination de Munster; le fait d’être nommer pilote Opel Motorsport en ERC, lui a donné des ailes.

  3. roland59 dit :

    rein à ajouter si ce n’est la domination quasi sans partage de Munster…

  4. roland59 dit :

    oui, la régularité des Princen/Bedoret les met en 1 et 3, mais il reste 4 ES à Verschueren pour revenir sur le podium… et Munster a fait un gros trou…

  5. roland59 dit :

    un trio sans grande surprise..
    un Snijers qi se laisse emporté par ses envies et élan… au lieu d’y aller papi…
    les De Mévius /Fernémont trahits trop tôt…
    un Bedoret qui fait son chemin devant le grand frère De M..
    et un Munster qui fait déjà le trou…