ES2- Aigner sous la pluie (Croatie 2013)




Forte pluie au départ de cette spéciale alors que les roues étaient sèches ! Dans ces conditions, Andreas Aigner a eu la bonne idée d’opter pour les pneus tendres au contraire de Jan Kopecky et Juraj Šebalj.

L’autrichien en profite pour prendre la tête du rallye pour 2s9 devant l’allemand Gassner et 21s sur le duo belge Casier/Tsjoen.

ter pour les pneus tendres au contraire de Jan Kopecky et Juraj Šebalj.

L’autrichien en profite pour prendre la tête du rallye pour 2s9 devant l’allemand Gassner Jr. et 21s sur le duo belge Casier/Tsjoen.

Sous la pluie, les Mégane RS de Bonnefis (3e) et Consani (6e) ne peuvent pas rivaliser face aux quatre roues motrices mais restent dans le top 6 provisoire du classement Production.

REACTIONS DES PILOTES
Kopecky : « Avec la pluie, je ne peux rien faire avec la voiture, j’ai 5 pneus durs. »
Casier : « Je me sentais un peu comme un grand-père, j’ai juste essayé de rester sur la route. Il y a parfois un peu de grip, le temps n’est pas si mal. »
Aigner : « Nous avons changé les pneus avant le départ et nous avons mis les tendres. »
Saskin : « Mauvais setup, mauvais pneus, c’était une catastrophe. »
Gassner Jr. : « C’était complètement fou, j’avais les mauvais pneus. Je n’avais pas confiance en la voiture. Je ne suis pas content de mon pilotage. »
Bonnefis : « La spéciale est très glissante et j’ai fait très attention. C’est très dangereux avec les pneus durs et avec une traction… »
Consani : « C’est très glissant, mon but est de finir le rallye. J’avais les yeux bien ouverts pour rester sur la route. »
Lategan : « C’était affreux, nous avons fait 2 tête-à-queue et j’ai du redémarrer, c’est difficile. »

PROCHAINE SPECIALE : ES3-Učka 1 (13,66 km) à partir de 10h52 (Vendredi 27 septembre 2013)

Classement ES2/après ES2


Classement pour mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *