Mathias Vaison débarque en championnat de France



Après une saison prometteuse en Coupe de France l’an dernier, Mathias Vaison va s’attaquer au championnat de France des rallyes asphalte la saison prochaine.

Comme en 2018, le jeune pilote côte-d’Orien roulera au volant d’une Skoda Fabia R5, cette fois préparée par le team 2C Compétition, notamment en charge des programmes de Quentin Gilbert et Sylvain Michel la saison dernière.

Encore inexpérimenté, Mathias compte en effet seulement 19 départs en rallye, dont 11 au volant d’une Fabia R5 la saison passée. Auteur de trois victoires scratch en 2018, il avait notamment brillé à la Finale de Coupe de France des rallyes, menant longtemps l’épreuve avant de sortir dans l’avant-dernière spéciale.

Copiloté exclusivement par Alexandra Meurat jusque là, Mathias va faire équipe avec Geoffrey Combe, ancien copilote officiel Peugeot de Laurent Pellier.

En plus de ce programme en championnat asphalte, le pilote Skoda disputera quelques rallyes dans sa région, cette fois avec Alexandra Meurat.

Si sa marge de progression est probablement encore importante, il semble que Mathias Vaison a mis tous les ingrédients de son côté pour réussir.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Sébastien rougeolle dit :

    Son père a gagnier des rallyes a ranger sa sais su mais j’espère que le fils car pas la même chose

  2. renebon romain dit :

    mais je suis sur la photo lool

  3. jp dit :

    Quelqu’un sait pourquoi c’est pas vaison sport qui s’occupe de la voiture ? j’imagine qu’ils savent faire …

    • Fab dit :

      Ils sauraient surement faire mais la catégorie R5 n’est pas dans leur créneau actuel (buggy, rallye raid, 206, Lancia 037 et véhicules de cascades)

      Et puis c’est peut être pas plus mal que le fiston bénéficie des conseils du père sans que ce dernier n’ait le nez en permanence dans ses « affaires ». 🙂

  4. Romain39 dit :

    C’est qu’il roule je l’ai vu a l’acte a la finale il était belle et bien devant avant de sortir. Bon courage à lui, c’est une bonne nouvelle pour le championnat que des jeunes comme lui s’y intéresse

  5. Fab dit :

    Avec les potes, on a longtemps supporté le père avec sa célèbre et superbe 306 maxi aux jantes noires. Un sacré freine tard.
    Jamais vu le fiston mais il semble prometteur après une saison 2018 intéressante pendant laquelle il s’est d’ailleurs tiré la bourre avec le paternel sur quelques rallyes.

  6. Touno71 dit :

    En même temps, avec son père ancien pilote et préparateur de voiture de sport qui a un circuit sur le Creusot en Saône et Loire, je pense qu’il y a moyen de se faciliter la tâche…
    Ce qui n’enlève rien à son coup de volant, car le garçon a un talent certain et je pense qu’il peut faire une carrière encore plus grande que son père s’il reste sérieux dans son approche.
    À surveiller de près…

  7. chrispatagonie3 dit :

    Bonne nouvelle pour le championnat !
    Vivement qu’on en sache un peu plus sur les participants qui feront tout le championnat.