Résumé Citroën – Etape 1 Rallye Grèce




La première journée du Rallye de l’Acropole s’est disputée aujourd’hui sur les difficiles spéciales tracées autour du Mont Parnasse. Respectivement deuxième et troisième du classement...

do et Sébastien Loeb sont idéalement placés pour la suite des débats.

La première journée de l’Acropolis Rally of Greece emmenait les concurrents loin du parc d’assistance de Loutraki. Malgré l’annulation de la spéciale d’Evangeslitria (ES3), il restait cinq secteurs de plus de vingt kilomètres au programme. Après deux spéciales, les équipages passaient par l’assistance éloignée d’Itea avant de disputer les trois chronos suivants.
Premiers sur la route en leur qualité de leaders du Championnat du Monde, Sébastien Loeb et Daniel Elena devaient balayer la couche de graviers recouvrant les spéciales. L’équipage de la C4 WRC n°1 regagnait Itea en 5e position, à 27’’ du leader : « Nous n’avons pas rencontré de problème particulier. A la rigueur, nous avons même perdu un peu moins de temps que ce que nous redoutions ! Les spéciales sont très glissantes, mais ce n’est pas encore très cassant. Les spéciales de demain seront plus exigeantes pour les mécaniques. »

Après avoir signé le meilleur temsp de l’ES2, Dani Sordo et Marc Marti occupaient la deuxième position du classement général provisoire. « Avec une spéciale de moins ce matin, nous n’avions pas à gérer l’usure des pneus et j’ai choisi d’attaquer d’emblée. J’aime beaucoup la deuxième spéciale, j’y ai toujours fait de bons chronos depuis 2007. Globalement, je me sens tout simplement bien sur ce rallye », expliquait l’Espagnol à l’assistance d’Itea.

Sans rebondissement particulier, les spéciales de Bauxites (ES4) et Drossohori (ES5) permettaient surtout aux pilotes du Citroën Junior Team de se mettre en évidence. Pendant que Novikov et Ogier signaient leurs premiers temps scratches de la saison, Dani Sordo se maintenait au contact du leader Latvala. Sébastien Loeb, quant à lui, concédait quelques secondes supplémentaires en balayant.

Comme de coutume sur les épreuves ‘terre’, le classement de la première étape allait se jouer lors de l’ultime spéciale. Pendant que Latvala perdait plusieurs minutes, Hirvonen signait le scratch et s’emparait de la tête du rallye. Calquant son rythme sur celui du Finlandais, Dani Sordo conservait la deuxième place : « Boucler la journée à 3’’ de Mikko me convient tout à fait. C’est lui qui aura le rôle le plus difficile demain. De notre côté, nous devrons gérer les pneumatiques pour éviter les crevaisons. Nous sommes dans une bonne position, mais le rallye est encore très long. »

Troisième à 21’’ du leader, Sébastien Loeb est lui aussi satisfait : « Nous avons vu aujourd’hui à quel point la tâche du leader est difficile.  Si Latvala n’avait pas rencontré de problèmes, je serais peut être à près d’une minute. Là, cette vingtaine de secondes ne me paraissent absolument pas rédhibitoires. Nous pourrons nous battre demain. »

Communiqué de Citroën Sport





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *