S.Ogier : “J’ai fait une course intelligente et positive”



Auteur de son sixième podium ce week-end en neuf épreuves, Sébastien Ogier a connu deux courses en une, une première le vendredi en jouant les premiers rôles et même la tête, une seconde ensuite en gérant sa troisième position lui permettant de creuser davantage l’écart au championnat.

En conférence de presse, le français a confirmé sans surprise avoir opté pour une stratégie sécuritaire suite aux gros problèmes d’Evans et Neuville, même si l’envie ne manquait pas de jouer plus haut.

“Cela a été la stratégie de tout le week-end, nous avons pris un très bon départ vendredi en ouvrant la route et étant proches de la tête, c’était mieux que ce à quoi je m’attendais. Le samedi matin, nous avons commencé avec le bon rythme, mais ensuite, toutes les parties où nous avions eu des difficultés pendant les reconnaissances, les parties où l’adhérence changeait et la visibilité était mauvaise, je suis trop restée dans ma zone de confort. Au même moment, Kalle volait et Ott était aussi très rapide. Avec ce qui est arrivé à Thierry et Elfyn le premier jour, je devais rester intelligent. Je mets mon ego de côté et je les laisse partir – OK, je n’en ai pas besoin ! Même si ce n’est pas très agréable, j’ai fait une course intelligente et positive pour le championnat. Cela a été super épuisant. Je ne suis pas autant habitué aux longues nuits avec les vidéos que les plus jeunes et je me sens un peu mort maintenant. Les reconnaissances étaient tellement difficiles, nous devions tellement vérifier sur la vidéo et les nuits étaient courtes. Ce soir, je vais bien dormir.”

Ce dimanche matin dans l’ES14, le septuple champion du monde a concédé 1,20 s/km à son jeune coéquipier Kalle Rovanperä, un écart énorme même si le français était en train de gérer sa course.

“Sur la ligne d’arrivée, c’était une reconnaissance à grande vitesse pour moi. Honnêtement, vous sentez que vous allez perdre du temps, mais quand c’est une seconde par kilomètre plus rapide, ça veut dire que c’est un gros temps. Lorsque vous n’attaquez pas, il est difficile d’estimer ce que vous pourriez faire à ce stade. À ce moment-là, je me suis dit que j’étais content que nous ne soyons pas dans ce combat et que nous n’avions pas besoin de prendre tous ces risques. Alors allons jusqu’au bout !”

Questionné sur les conditions attendues au rallye de Finlande en octobre prochain, une date inhabituelle pour cette épreuve, le français espère évidemment que les conditions seront plus humides qu’à l’accoutumée et ainsi pouvoir s’illustrer plus équitablement sur un terrain pénalisant en ouvrant la route et où il n’a pas signé de podium depuis 2015 !

“Cela peut être un défi différent, personne ne sait à quoi s’attendre. Je suis sûr que Jari (Latvala) peut nous dire si cela s’est déjà produit à cette époque, mais pour notre génération, c’est nouveau. Nous devrons tester un peu et nous pouvons nous attendre à des conditions plus froides. J’espère que ce sera un peu humide. Nous avons eu neuf rallyes et sur sept de ces neufs j’ai eu un désavantage pour ouvrir la route. J’attends déjà avec impatience les derniers rallyes sur asphalte. Pour la Finlande, c’est le terrain où la Yaris est née, elle devrait donc être performante, mais je m’attends à une rude concurrence. Kalle, avec ses récentes performances et sa confiance, il attaquera fort et Ott et les gars de Hyundai pousseront fort aussi. Voyons quelle approche nous adopterons sur ce rallye, mais j’attends avec impatience l’un des plus beaux rallyes et c’est toujours un plaisir dans cette belle voiture.”

Au moment d’évoquer les performances de Kalle Rovanperä, le français a été élogieux en vers le jeune finlandais.

“Dès l’année dernière, Kalle a montré très tôt un bon rythme et un bon potentiel. Au final, il continue de progresser, mais il a commencé très fort. Il a été compétitif sur la plupart des rallyes – bravo, c’est impressionnant de regarder ses temps et c’est une victoire plus que méritée. Il ne sert à rien de poser toutes les autres questions, nous savons tous qu’il en faut beaucoup pour gagner des championnats et gagner des rallyes. Il peut gagner plus de rallyes, et n’importe où, mais ce sera intéressant à voir à l’avenir. Il a beaucoup d’années devant lui.”




S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
A fond la caisse
A fond la caisse
7 jours il y a

Le plus grand pilotes de la génération WRC !

Seb73
Seb73
7 jours il y a

Un très grand champion avec une belle mentalité