T.Neuville : “Je me sentais parfois un peu impuissant”



Dès les premières spéciales de ce Monte-Carlo 2023, Thierry Neuville a probablement compris qu’il ne pourrait pas jouer la victoire à la régulière sur cette épreuve.

Dominé par l’ensemble des Toyota, le Belge aura été le meilleur des autres et a su profiter des soucis d’Elfyn Evans pour grimper sur la troisième marche du podium à Monaco.

“Globalement, je pense que nous devons être satisfaits du podium et de ce résultat, simplement parce que nous avons vu très tôt dans la course qu’il semblait que nous ne pouvions pas vraiment suivre le rythme des autres gars. Et malgré nos efforts, nous n’avons jamais vraiment réussi à faire de bons temps. Juste toujours quelques secondes de retard, perdant constamment du temps. Même vendredi matin, nous savions qu’une stratégie de pneus différente pourrait faire des petites différences. Nous espérions un meilleur retour samedi après-midi, mais nous avons alors commencé à signer les meilleurs temps grâce à de meilleurs pneus. Mais ça n’a pas duré très longtemps pour être honnête, et aujourd’hui (dimanche), nous sommes tous dans des conditions similaires et, oui, je me sentais parfois un peu impuissant. Mais à la fin, cela semble un peu de notre faute, en tant qu’équipe ensemble, nous ne nous attendions probablement pas à des conditions aussi sèches et préparées davantage pour Monte Carlo comme d’habitude avec des réglages plus souples, et au finalement ça n’a pas marché.”

Auteur d’une petite faute ce dimanche, le pilote Hyundai a finalement évité le pire, s’offrant alors que une réelle frayeur.

“Oui c’était un moment vraiment étrange. C’était le premier freinage après la ligne de départ, et j’avais fait quelques changements de réglages dans la nuit, juste pour essayer de voir si nous pouvions gagner en performance. Et c’était comme un virage presque à fond juste avant le freinage, et je sous-virais déjà comme un dingue. J’étais donc un peu excité et en colère en disant “oh, ce sera comme ça tout au long de la spéciale, je suis dans la merde”. Et j’ai complètement oublié mon freinage pour l’épingle et je n’étais tout simplement pas assez concentré, mais heureusement, nous nous en sommes sortis. Et oui, à partir de là, j’ai tué mes pneus dès la première spéciale et j’ai dû gérer toute la journée.”

Avant d’aborder le rallye de Suède, le pilote belge ne s’est logiquement pas à quoi s’attendre et espère simplement que la météo ne le pénalisera pas.

“Prédire un résultat est très difficile. Je veux dire que c’est toujours une compétition serrée, ça va être une compétition serrée à chaque manche. On a vu que l’avantage était à Toyota ce week-end. L’écart n’était pas si grand, mais assez grand pour qu’ils s’éloignent. Je ne sais pas ce que nous allons voir en Suède. Je veux dire que notre objectif clair est d’être dans le rythme et, si possible, d’avoir un petit avantage, ce serait bien. Et faisons de notre mieux. Comme Kalle l’a également mentionné, la position sur la route va être importante, alors j’espère que nous aurons de bonnes conditions, des conditions égales, ce serait plus amusant. Mais je veux dire que le prochain rallye est dans quelques semaines, et d’ici là, nous devons faire du bon travail.”




S’abonner
Notification pour
guest
70 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Hervé
2 jours il y a

Personne n’empêche TN de changer de crèmerie.
C’est lui qui a décidé de rester dans cette équipe.
Ou bien il n’intéresse pas les autres équipes?

Rallye sport 33
Rallye sport 33
2 jours il y a

Cela va être compliqué cette saison pour lui mes attendons de voir en Suède cela se que sa va donné j’espère pour lui un bon résultat mes franchement il devrait pas resté chez Hyundai