A.Fourmaux : “Il faudra être malin”



À l’aube de cette nouvelle saison, Adrien Fourmaux prépare petit à petit son retour dans la catégorie reine du WRC.

Avec désormais une expérience intéressante sur la majorité des épreuves du championnat, le Nordiste a hâte de pouvoir démontrer sa progression au plus haut niveau de la discipline.

Quelle sera ta préparation pour le Monte-Carlo ?

“Je roule la semaine prochaine avec deux journées d’essais. Il a beaucoup plu ces derniers temps, mais la neige doit arriver dans les prochains jours. Pour préparer un Monte-Carlo, le top est d’avoir des conditions mixtes avec une journée asphalte et une autre avec des conditions changeantes, glace, neige et neige fondue par exemple.”

Comment abordes-tu cette nouvelle saison ?

“L’objectif est de faire un bon retour en Rally1. On va essayer de monter crescendo et de finir tous les rallyes. C’est comme ça que j’avais abordé la saison 2023 et on a pu progresser tout au long de la saison. Il faudra être patient. Je veux avant me tout me focaliser sur moi-même et rouler au rythme que je peux avoir, sans me donner l’objectif de rivaliser avec tel ou tel pilote.

Il faudra être malin car il y aura beaucoup moins de pilotes à temps plein. Avec les différents pilotes à temps partiel, il va toujours se passer des choses. Il y a moyen d’être bien placé pour le championnat, et il faudra être intelligent.
Comme en 2023, il faudra bien gérer mes courses, accepter d’en perdre quand le feeling n’est pas forcément là, et attaquer quand tout est réuni.

Le championnat sera un peu bizarre avec seulement trois gros pilotes à temps plein. Après, si Kalle (Rovanperä) gagne cinq ou six rallyes, il pourrait peut-être être en mesure de jouer le titre finalement. Il faudra que je me focalise davantage sur les autres pilotes avec des temps pleins. C’est quelque chose d’un peu frustrant. On aura finalement six pilotes à temps plein, et cinq à temps partiel !

Depuis un an, j’ai progressé en travaillant énormément. Malheureusement, je n’ai pas pu le prouver au Japon. J’espère le faire en 2024.”

À partir de quel moment ton retour en Rally1 a été vraiment discuté ?

“Les discussions pour 2024 ont démarré à la mi-saison dernière. En plus de M-Sport, j’ai aussi eu des discussions avec Hyundai. D’abord pour rouler potentiellement avec une quatrième voiture, puis partiellement avec la troisième. Finalement, je savais que ça allait être bon pour un programme complet en 2024 chez M-Sport après la victoire à l’Europe Centrale en Rally2. Mon podium en Finlande, puis mon rythme de la Grèce, ont forcément aidé aussi.

Rouler sur un championnat complet, c’est forcément plus intéressant. Je me suis toujours battu année après année pour décrocher un programme, donc rouler sur tout le calendrier, c’est irremplaçable.

En plus, rouler à temps partiel, c’est aussi se retrouver avec un nombre de jours limité en essais par rapport aux autres. On ne se rend pas forcément compte à quel point les essais sont importants et peuvent nous permettre de progresser en travaillant sur énormément de choses.”

En 2023, la Ford Puma Rally1 a rencontré de nombreux problèmes de fiabilité. Est-ce que cela t’inquiète ?

“Même si je roulais en Rally2, j’ai pu suivre cette saison en Rally1 et je me suis renseigné sur les différents problèmes. Ce que je peux dire, c’est que l’équipe travaille d’arrache-pied pour résoudre ces problèmes de fiabilité. On ne peut pas avoir de la performance si la fiabilité n’est pas au rendez-vous.

On a bien sûr des axes de progression en développement même si les jokers sont limités.”

En plus de la Rally1, est-ce que tu vas poursuivre le développement de la Rally2 ?

“Je ne sais pas du tout. J’ai déjà un programme bien chargé pour 2024 donc on verra bien. Mais cela peut être sympa. J’ai vraiment fait une superbe saison dernière avec cette voiture.”




S’abonner
Notification pour
guest
19 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Flat Out
1 mois il y a

12km au japon ……
Malin sera une sinécure
Ca fait des années que tu as ta chance .
Personne en France n’a pu subir cette imposture .

Pierre12
Pierre12
1 mois il y a

Beaucoup de questions se posent concernant le duo Fourmaux/M-Sport avant d’aborder cette saison.
Où en est la Puma en performance, surtout en fiabilité, quelles évolutions, quel développement à venir, j’ai bien peur d’un clap de fin du team britannique et si c’est le cas ils ne vont pas se décarcasser.
Quant à Adrien il semble bien plus fiable et serein mais comment juger réellement ses futures performances?
Une saison déterminante pour le Nordiste.
Donne tout et bonne saison Adrien.