A.Lukyanuk : « Aucune idée de ce qui va se passer ensuite »



Très discret ce week-end au rallye des Iles Canaries malgré quelques coups d’éclats, Alexey Lukyanuk s’est contenté d’une septième place, résultat lui permettant tout de même de décrocher un deuxième titre ERC.

En conférence de presse, le pilote russe est revenu sur ce week-end difficile mais plus globalement sur cette saison 2020 très particulière.

« Bien sûr, c’est un accomplissement très précieux et de grande valeur. Cela aurait bien sûr été bien de se battre pour ce résultat dans les spéciales ce week-end mais nous savions que nous n’avions pas besoin d’être devant Oliver (Solberg), il faut allait être derrière et cela serait suffisant.

Il y avait tellement de travail avant de conquérir ce titre, maintenant c’est de l’histoire. Bien sûr, c’était une saison longue et difficile avec tout ce qui se passait dans le monde, mais je suis vraiment content de notre réussite tout au long de la saison. »

Arrivé aux Canaries avec une avance conséquente au championnat, le russe n’a pas ressenti une pression particulière au moment d’aborder cette épreuve.

« En fait, pas de grosse pression sur moi-même, j’étais plus tendu et inquiet avant la Hongrie pour être honnête car le rallye est très délicat et imprévisible même si nous avons affronté la pluie ici. La liste des engagés était très impressionnante avec des pilotes tellement rapides. »

Après un rallye de Hongrie marqué par une erreur de pointage de son équipage, le pilote Citroën a rappelé son ancien copilote pour cette épreuve, un pari gagnant !

« Nous avons gagné ici trois fois et ça fait du bien de revenir ici avec Alexey. Il y a un dicton, « ce que vous devez faire pour rendre un homme heureux, vous devez lui prendre quelque chose de précieux et le lui rendre ». Telle est la situation pour moi. J’apprécie vraiment notre relation, l’ambiance à l’intérieur de la voiture. Il ne s’agit pas seulement de lire les notes, c’est un très bon ami à moi et j’étais heureux qu’il soit de retour. »

À 39 ans et avec deux titres de champion d’Europe, Alexey Lukyanuk rêve encore de rouler en mondial mais les ressources financières demandées restent problématiques.

« Le Championnat du Monde des Rallyes est bien sûr quelque chose que nous avons toujours voulu, mais nous avons toujours été un peu limite avec nos ressources. Les conditions dans le monde ne sont pas faciles et nous ne pouvons pas prédire comment ce sera. Donc, pour être honnête, je n’ai vraiment aucune idée de ce qui va se passer ensuite. Nous devons simplement continuer à faire notre travail. »




S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Guillaume
Guillaume
1 mois il y a

J’aime beaucoup ce pilote,il est très rapide sur toutes les surfaces,très réaliste,ne se surestime jamais,et objectif(on a pût le constater quand la saison dernière il a misé sur la C3 et Sainteloc…)et encore sur son discours d’après course,Un vrai champion!Bravo