Le Barum Rally ne sourit pas à Consani




Le quatrième rendez-vous pour le Team Renault Sport Technologies était donné en République Tchèque, sur les spéciales mythiques du Barum Zlin Rally, une épreuve que...

ani et Nicolas Klinger connaissent bien, le premier pour y avoir participé dès sa première saison de rallye en 2010 et le second pour l’avoir remporté en 2007.

La huitième manche de l’European Rally Championship sonnait la trêve de la coupure estivale pour les pilotes officiels Renault Sport Technologies. Une semaine avant l’épreuve Robert Consani partait pour un stage de sport intensif en Autriche dans camp un d’entraînement aux allures militaires qui mettait le pilote Renault Sport en bonne condition physique pour appréhender la rentrée.

Robert Consani retrouvait son copilote Nicolas Klinger à Zlin pour une semaine tchèque qui débutait par les habituelles reconnaissances le mercredi.
Le vendredi matin les equipages Renault Sport Technologies prennaient la route du shakedown pour quelques runs plus que primordiaux pour Robert Consani qui n’avait pas roulé depuis la sortie de route malheureuse du Geko Ypres Rally. La mise en jambe permettait au duo Provençal, d’adapter le setup au terrain particulier du Barum Rally, bien que la speciale n’était pas un reflet de ce qu’allaient retrouver les équipages en course.

Vendredi soir, le rallye débutait par la sensationelle Super Spéciale courrue de nuit dans le centre-ville de Zlin. A son habitude, la foule avait fait le déplacement, s’engouffrant dans les parkings, grimpant sur les échelles, pour apercevoir un petit bout d’auto de course.
Robert Consani et Nicolas Klinger signaient le 12ème temps au général et 2ème Production devant 21 autres voitures dans la catégorie.

Samedi matin, de gros nuages couvraient le parc d’assistance, mais le temps restait sec. La Megane RS N4, montée de 4 slicks prenait alors le chemin de Biskupice, où Robert Consani et Nicolas Klinger confirmaient leur deuxième place en Production.

Dans la SS3 longue de 22 kilomètres, l’équipage pointait 0.3sec derrière leur coéquipier, mais c’est dans la spéciale de Sementin que se terminait le rallye pour Robert Consani et Nicolas Klinger. Piégés par une cuvette ayant jeté l’arrière de l’auto, l’équipage se trouvait contraint à l’abandon après une sortie de route ayant endommagé l’avant gauche de la Megane RS N4.

Bien sûr que je suis déçu. L’équipe fait un bon job, je réalisais un beau début de rallye et sans réellement comprendre pourquoi, la voiture a décroché de l’arrière et a raquetté sur 150m avant de terminer dans le fossé. Je ne marque pas de point, je penalise le team Renault Sport Technologies, c’est clairement la pire année depuis mes débuts en 2010”, Robert Consani

La déception était à son comble en fin de journée lorsque le pilote Renaut Sport regagnait le parc d’assistance. Patrice Rivière, Ingénieur Renault Sport Technologies comparait alors les données des deux pilotes du team, et constatait que la vitesse de passage des deux voitures, dans le virage, était identique.

Prochain rendez-vous pour Robert Consani et Nicolas Klinger au Croatia Rally, 27-28 Septembre.

Communiqué de presse en ligne





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *