Bernardi : « Je voulais vraiment gagner »



Pour son septième rallye du Touquet, Florian Bernardi n’a pas déçu, remportant haut la main cette première manche du trophée Clio R3T France.

Déjà en tête pour une quarantaine de secondes le premier soir, le pilote vauclusien a continué sur un rythme soutenu le lendemain, terminant avec plus d’une minute de marge sur ses plus proches poursuivants, Olivier Delaporte et Thibaut Poizot.

On soulignera que pour cette épreuve, et pour l’ensemble de la saison, Florian sera copiloté par Victor Bellotto, reformant ainsi le duo vu en 2012 à l’époque du championnat de France junior.

Une victoire maîtrisée

« On a fait le boulot. Après, c’est sûr qu’il y a peut-être moins de monde que les autres années et c’est aussi pour ça que je voulais faire des écarts ici car les gars vont progresser au fil de la saison.
Au départ, j’étais le plus expérimenté c’est certain, c’est tellement atypique comme rallye. Je voulais vraiment gagner et prendre tous les points.

Le reste du championnat va nous dire ensuite si nous sommes vites. Après, quand on regarde le classement scratch (16e), c’est plutôt pas mal par rapport à la saison dernière. »

La comparaison aux références du R3T

« Bien sûr j’ai regardé les temps de Guigou et Robert mais je ne voulais pas jouer, ce n’était pas dans mon intérêt de le faire. Ce samedi, nous nous sommes calés sur le rythme des autres du trophée pour gérer notre position. Le but était d’être premier et de ne pas faire le malin en essayant de suivre les autres Clio.

En fin de saison, si on gagne le trophée en avance, peut-être qu’on essayera de jouer avec les autres. »

Les petits nouveaux du trophée

« J’ai découvert Delaporte qui était vite, il a bien roulé pour son premier Touquet. Après, il faut se méfier, car ce terrain a dû en déboussoler certains et je pense notamment aux espagnols qui seront certainement plus à l’aise sur des terrains plus familiers. »

Cédric Robert n’est jamais loin

« Cédric Robert est venu tout de suite me féliciter quand je suis arrivé au parc, il y a forcément une relation d’amitié qui s’est développée après notre saison dernière. De toute façon, on se croisera toujours sur les manches du championnat cette saison. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *