Bonato : “Un peu le cul entre deux chaises”



A l’issue des deux premières spéciales du rallye du Rouergue, les concurrents ont pu se ressourcer au regroupement de Bozouls, et au passage, livrer leurs impressions après cette entame de course.

Invaincu ce matin, Yoann Bonato est le logique leader mais le pilote des 2 Alpes n’est pas totalement satisfait de son pilotage.

“Je suis content de notre place évidemment mais moins content de ce que je fais. Je ne conduis pas très bien donc ce n’est pas parfait. Mais pour l’instant, ça se passe bien globalement.

Je ne suis pas très calé dans mes rapports de boîte et des angles de virages que j’ai, un peu comme si je débutais avec la voiture. Je suis un peu le cul entre deux chaises.

La longue spéciale passe vite quand même, c’est vraiment un joli chrono. La bosse m’a encore bien tapé le cul (celle de Nayrac), chaque année, je me dis que ça va taper et bim. On rentre la 4e et on sort les ailes. On ne va rien toucher pour l’assistance.”

Offrant encore une belle résistance au double champion de France en titre, Yohan Rossel (2e, +5s) est également satisfait de son début de course, même s’il lui manque encore une marge d’attaque.

“On s’attendait à être là, donc ça va. Je manque de rythme sur certaines parties et il faut que je sois un peu plus hargneux, un peu plus à l’attaque en fait, mais le rallye est tellement long, que l’on ne veut surtout pas faire d’erreurs. On est dans le coup et il n’y a rien de dramatique. Je suis encore prudent parfois, il y a beaucoup de plaques noires et de pièges, on ne sait jamais trop comment la voiture va réagir. C’est plus une histoire de feeling. On va changer des petites choses pour la rendre un poil plus facile à conduire. Même s’il y a beaucoup d’usure, je pense que mes pneus sont en meilleur état que ceux de Yoann, donc c’est plutôt encourageant.

Installé sur le podium provisoire à 13s du leader Yoann Bonato, Nicolas Ciamin aurait pu être bien plus proche sans un tout-droit commis dans la deuxième spéciale. Hormis cette erreur, le jeune niçois est plutôt satisfait de sa matinée.

Dans la 1, c’était pas mal,  même si je pensais finir un peu plus loin car j’avais du sous-virage. Et dans l’ES2, au même endroit que Quentin, j’ai fait un tout-droit entre le 15e et 20e km je pense. Le freinage glissait pas mal, j’ai pu voir ses traces sauf que moi j’ai réussi à m’arrêter, il ne fallait pas freiner 5 mètres plus tard. J’ai perdu cinq secondes là-dessus donc je n’aurais pas fait le scratch quand même. J’avais un peu moins de sous-virage mais par contre j’avais plus de mal sur l’arrière qui décroche un peu soudainement de temps en temps. Dans l’ensemble, c’est plutôt pas mal. Après, l’écart est déjà important, et c’est en partie de ma faute.

J’avais quand même un meilleur feeling au shakedown, sans sous-virage. La longue spéciale va assez bien car elle est plutôt rapide, donc on ne voit pas le temps passer.”




S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bazire
bazire
3 années il y a

Ca fait du bien de lire les commentaires de ces trois pilotes du CDF pleins de sincérité et d’humilité , ça nous changes de certains du WRC qui ont toujours quelques choses a redire sur leurs contre performance ……..