Bonato a vite retrouvé le rythme



Après sept ans d'absence en championnat du monde, Yoann Bonato n'a pas manqué son retour pour sa première épreuve en DS3 R5.

Auteur d’un troisième temps dès la deuxième spéciale du rallye, le pilote des 2 Alpes signait même un scratch dans le long chrono de « Lardier et Valenca – Faye », accédant du même coup à la troisième place du classement provisoire en WRC-2.

Trois spéciales plus loin, le français se faisait piéger à 10 km/h dans une épingle enneigée. Malgré l’aide de nombreux spectateurs, le pilote du team CHL Sport Auto perdait onze minutes et chutait en cinquième position, place qu’il conservait jusqu’à l’arrivée.

Ce fut une course pleine d’enseignements pour mes débuts avec la voiture et ma découverte de ces conditions et de ces routes. Avant le départ, nous ne pensions pas être dans le coup pour notre premier rallye. C’est vraiment le point positif du week-end tout comme la fiabilité de la voiture. L’équipe CHL Sport Auto et Jean-Claude Vaucard ont de nouveau prouvé tout leur professionnalisme en m’offrant une Citroën DS3 R5 parfaite durant les quatre jours de course. Il faut savoir que nous avons fait nos premiers kilomètres lors du shakedown !

J’ai dû également apprendre les pneus Michelin avec ce type de voiture, même si je dois avouer que j’ai rapidement pu observer leur efficacité dans toutes les situations. Bien évidemment, je suis déçu de notre petite faute dans l’ES12 qui nous coûte très chère. Nous n’avons pas fait la moindre erreur de tout le rallye et la seule, nous la payons cash ! Dans cette sortie, nous n’avons même pas abîmé le pare-choc alors que tous mes concurrents perdaient des morceaux dans chaque spéciale. Il paraît que c’est la dure loi du Monte Carlo ! Malgré tout, nous terminons à la cinquième place et nous inscrivons des points importants pour le Championnat. Je tiens à remercier toute l’équipe bien évidemment, Denis, mes ouvreurs et mes fidèles partenaires.

Notre prochain rendez-vous en WRC2 sera au Portugal sur la terre, une surface sur laquelle je n’ai pas roulé depuis 2009. Il faudra donc prendre ses repères. Avant cela, je retrouverai la Citroën DS3 R5 et toute l’équipe CHL Sport Auto à l’occasion du Rallye Lyon Charbonnières, mi-avril, pour la seconde manche du Championnat de France des Rallyes. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. makkarinen dit :

    Sans les 11 minutes perdues de sa sortie de route il(s) étaient dans les points juste derrière Evans en 9eme position !!! je dis chapeau l’artiste !!! à suivre de prêt toute leur saison 2016 aller les gars faites vous et donnez nous du plaisir et encore un « GRAND BRAVO «