Bouffier premier de cordée




Après une première apparition compliquée au rallye d’Allemagne, Bryan Bouffier et Xavier Panseri avaient à cœur de reprendre le volant de la Hyundai I20 WRC au sein de l’équipe officielle.

lle.

Impatient d’en découdre à nouveau, le pilote originaire de la Drôme livrait d’ailleurs ses impressions à l’entame du rallye :

« L’Allemagne a été plutôt difficile pour nous, et on fonde beaucoup d’espoirs pour revenir plus fort au rallye de France. C’est notre rallye à domicile, donc il sera particulièrement important de bien figurer devant nos amis et nos supporters qui seront là pour nous soutenir dans les spéciales. C’est aussi un rallye que je connais pour l’avoir fait en 2010, dans le cadre du grand National. Je me souviens que les spéciales étaient sympas. Notre objectif est de terminer le rallye tout en apportant un maximum d’informations et de retours à l’équipe.

Classé huitième à moins de deux minutes du leader, le champion de France 2010 analysait son parcours au terme de la première journée :

« C’est un plaisir pour moi d’être au volant de mon rallye à domicile avec l’équipe officielle Hyundai,  je suis reconnaissant pour l’opportunité que j’ai de rouler devant mes supporters. Ce matin, ce n’était pas vraiment comme on l’avait imaginé, je n’étais pas complètement à l’aise avec le comportement de la voiture. Cependant, dans la boucle de l’après-midi, la voiture était plus stable et nous avons été en mesure de montrer certaines améliorations. Dans l’ensemble,  ça a été une journée assez compliquée, mais l’équipe a fait un bon travail. »

Toujours dans le top 10 le samedi soir, Bryan Bouffier gardait en mémoire quelques motifs de satisfaction :

« Je suis heureux d’être dans le top dix après l’étape d’aujourd’hui. Nous n’avons pas connu de problèmes techniques. A vrai dire, on ne s’attendait pas à ce type de conditions (météo), et peut être que la voiture est un peu trop dure.  Il n’a pas été facile de trouver un rythme, car c’était relativement bosselé et glissant. Néanmoins, les temps ne sont pas trop mauvais et demain, on devrait être mieux. »

Finalement neuvième à un peu plus de quatre minutes, le pilote de Die concluait sur sa performance :

« Cela a été vraiment agréable de pouvoir s’exprimer devant les supporters français et de recevoir un tel soutien. Aujourd’hui, on a été un peu plus prudent, afin de ne pas compromettre le résultat de l’équipe (les trois voitures dans le top10). Personnellement, un top 10 est un bon résultat si on considère les difficultés du week end. Nous avons fait de notre mieux et l’équipe a fait un bon travail pour nous aider à obtenir un meilleur feeling avec la voiture. On était là pour apprendre et progresser, et on l’a fait. »

L’équipage français peut tout de même trouver de l’encouragement à la suite d’un tel résultat. En effet, bien que symbolique, il termine meilleur équipage tricolore au classement général.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Kivala dit :

    En fait, l’Allemagne a été un cadeau empoisonné : voiture inférieure à celle des 2 autres officiels, terrain nouveau et ultra-piégeux, volonté de se faire remarquer malgré tout. Résultat : quelques rares bon temps (un 2ème temps scratch, de mémoire ?) mais surtout 2 sorties dont une violente.

    Cette fois il avait la même voiture que les 2 autres, il connaissait le terrain, c’était nettement moins piégeux. Mais on avait dû lui dire qu’il fallait impérativement ramener la voiture à l’arrivée, et intacte. Ce qu’il a fait, en rongeant son frein très certainement. Rien de glorieux, mais c’était peut-être la meilleure chose à faire pour être au départ du Monte-Carlo en janvier : souhaitons que ce sera le cas (ils ont quand-même eu l’air un peu couillons l’année dernière, chez Hyundai…), et qu’enfin il remettra les pendules à l’heure après ces 2 tentatives plutôt manquées…

  2. Kaizer Sauzée dit :

    Comment peut-il faire mieux ?
    Un top 10 est déjà très bien dans ces conditions.
    L’auto n’est pas encore au pojnt et il ne roule qu’occasionnellement à ce niveau. Il a fait un rallye « à son niveau » : ni extra, ni mauvais.
    De plus je pense qu’il voulait vraiment terminer, çà met donc une pression particulière et empêche de « se lâcher », pour attaquer comme il sait le faire.
    Et Hyundai met ses 3 autos dans le top 10. Çà devait être l’objectif.

  3. mich dit :

    je vous trouve trés durs avec ce pilote qui est super bon , il faut quand même être réaliste en allemagne ça n’a pas marché comme prévu , et quelque part la il ne se livre pas à fond sur ce rallye , il faut lui laissé encore un peu de temps , mais vous verrez ça va le faire

  4. Neuneu dit :

    Pauvre de vous mangeurs de surgelés ces commentaires sont dignes de gens qui n’ont jamais mis leur fesses dans une wrc et qui n’imaginent même pas a quel point il y a une multitude de facteurs qui rentrent en compte dans un rallye de ce niveau. Vous bouffez de l’embouteillage à longueur d’année et pour vous un pilote qui prend 1 seconde au Kil c un gars qui n’a pas le niveau mais vous arriveriez 20 minutes après tous le monde sur une spéciale de 2 km. C le sport mécanique un point c tout et Bryan n’a rien a prouver a des joueurs de console vidéo…bonne journée et n’allez pas trop vite sur la route pour essayer de vous prouver que vous feriez mieux que lui…

  5. cordovado dit :

    il ne faut pas oublier que biouffier avait participer au developpement de la ds3 chez citroen et a la différence de neuville et sordo il ne fait que 2 rallye officielles dans l’équipe usine et qu’a mon avis il a été bcp plus soutenu par wilson lors du monté carlo que hyundai qui voulait des points avec sordo et neuville
    je ne m’attendais a un top 10 et il a fait pour ma part c’est un bon résultat pour lui et en allemagne il roulait avec une boite terre on voit qu’il manque de rythme par rapport au pilote qui cours toute la saion la course reste la course et les essais c’est autre chose complètement différent

  6. Tonio dit :

    Il a beau soigner sa communication, son résultat reste décevant
    Avait-il le même matos que Sordo et Neuville?

  7. Pim's dit :

    Le problème vient peut être plus de la voiture que du pilote… 2nd au monté carlo dans des conditions extrêmes, mais sur Ford.
    Hyundai est encore en phase de developpement, ce n’est que leur première année

  8. tbr dit :

    Paddon il est pas impressionnant du tout il ferait mieux de prendre un pilote qui a réellement de l’avenir (Abbring…) mais franchement déçu par Bouffier car je m’attendais à ce qu’il nous fasse un saison à l’image du Monte Carlo

  9. natlin dit :

    bon la i20 wrc sur l’asphalte rapide, c’est pas ca, meme neuville et sordo n’y arrivent pas, mais la il est completement passe au travers bouffier, pas un top 5, classe 10 derriere kubica, c’est ridicule,si il est content de son rallye tant mieux pour lui, mais etre derriere hirvonen qui n’est pas un specialiste de l’asphalte, ca fait tache, donc il s’est rate, et l’an prochain neuville sordo et paddon rouleront seulement!

    • juls dit :

      ta etait sur les es ??? je ne croie pas car hirvo a rouler fort et sa tu l aurais vue …un mec kom bouffier il devrais avoir un volant a l annee pas kan sa tok hyundai k il roule et apres on verra

    • Denis dit :

      Il me semble que Bouffier reconnaît à demi mots qu’il est un peu déçu de sa propre performance, comparée à ses équipiers.
      Il me donne l’impression d’être déjà heureux d’être le 3éme pilote chez Hyundai en remerciant son équipe très poliment tant il a conscience que les places sont chères.
      Maintenant, en faisant si peu de courses il faut admettre qu’il lui est difficile d’être au niveau de Neuville ou Sordo.
      Il est à mon sens un bon pilote mais il lui manque quelque chose pour être un « top » pilote.
      En bon soldat, il a assuré les points comme son employeur l’attendait.

      • iceman dit :

        tout à fait d’accord avec l’analyse :
        « Il est à mon sens un bon pilote mais il lui manque quelque chose pour être un « top » pilote » ».
        N’en déplaise à certains.