Bryan Bouffier champion de France




En terminant deuxième du rallye du Var, Bryan Bouffier a remporté le titre de Champion de France des Rallyes 2010 au volant de la 207...

000 de Peugeot France. Le podium de cette huitième et dernière épreuve est entièrement aux couleurs Peugeot avec la victoire de Cédric Robert sur 307WRC et la troisième place de Stéphane Sarrazin, lui aussi sur 207 S2000.
Deux des trois WRC éliminées, Bryan Bouffier pouvait accéder au podium et remporter le titre national
Avec Cédric Robert s’emparant d’entrée de la première place du rallye, Bryan Bouffier se devait d’accéder au podium s’il voulait remporter le titre. Devancé par les trois WRC plus puissantes que sa 207 S2000, il était rapidement débarassé de Dany Snobeck sur la C4 qui sortait de la route dans la troisième épreuve spéciale. Dès lors, il n’avait plus qu’à gérer sa course en troisième position, ce qu’il fit tout au long d’un rallye difficile, couru dans des conditions multiples, route séche pour commencer puis grêle et neige le deuxième jour et enfin une forte pluie le dernier jour. Sans faire la moindre faute et au volant d’une voiture parfaitement fiable, Bryan Bouffier a finalement accéder à la deuxième place quand Brice Tirabassi est sorti de la route dans l’antépénultième épreuve spéciale.

« C’est une grande délivrance de gagner le championnat. J’étais, avoue Bryan Bouffier, tendu tout le week-end. Il fallait que j’assure la troisième place, ce qui n’était pas évident vu le plateau de WRC et de S2000 bien conduites au départ. D’autre part, les conditions météo étaient très difficiles. Je suis heureux d’apporter ce titre à Peugeot qui m’a fait confiance au début de l’année et de concrétiser aujourd’hui. La dernière épreuve spéciale m’a paru très longue, je comptais les virages ! »

« Mon début de saison, poursuit Bryan, a été difficile, on a parfois manqué de réussite, j’ai fait une erreur au Rouergue mais je suis content d’avoir remporté 3 victoires sur les 8 épreuves au volant d’une 207 S2000 qui n’est pas aussi puissante que les WRC. Malgré tout, j’y ai cru tout au long de la saison grâce à une équipe qui m’a toujours soutenu. La Peugeot 207 S2000 a été au top, très agile et très facile à conduire : j’ai pris un plaisir fou au volant. Notre victoire aux Cévennes il y a un mois a été cruciale pour ma confiance. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *