C.Robert : “Remporter la catégorie 2 roues motrices”



Sans Monte-Carlo depuis une dernière participation victorieuse en 2012, Cédric Robert va pouvoir regoûter à cette mythique épreuve, au volant en plus, d’une voiture très performante avec l’Alpine A110 RGT.

Présent au départ de trois rallyes la saison dernière au volant de l’Alpine, le pilote stéphanois estime que cette auto peut très bien s’exprimer sur un Monte-Carlo.

“Je suis plutôt confiant car nous avons fait une journée de tests avec l’Alpine entre Noël et nouvel an qui c’est plutôt bien passée. Nous avions une base avec pas mal de neige ce qui nous a permis de mieux comprendre la voiture dans ces conditions. Si pendant la course, nous rencontrons des conditions délicates style « avec de la soupe » cela va être plus compliqué. Si c’est grand neige ou grand beau, on a nos chances comme tout le monde. Bien sur, j’ai encore à appréhender la voiture mais on va partir sur un rythme Monté-Carlo et on verra comment cela se passe. Mon objectif sera de remporter la catégorie 2 roues motrices et être le premier des Alpines Rally R-GT et surtout être à l’arrivée car c’est le plus important. Comme je l’ai toujours dit pour savoir gagner au Monte-Carlo, il faut savoir aller doucement et comme ont dit chez moi « c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses.”

Pour Cédric Robert, cette participation au Monte-Carlo est l’aboutissement d’un projet avec Alain Bonneton, son fidèle partenaire.

“Le projet Monté-Carlo a été lancé par Alain Banneton au rallye coeur de France 2019. Je sentais que cela lui tenait à coeur et je dois dire que moi aussi j’avais très envie d’y retourner. Car depuis 2012 année où j’avais gagné le 2 roues motrices, je n’avais pas regoûté aux joies du Monté-Carlo. Et je dois vous avouer lorsque nous avons validé le projet, j’avais l’impression de revenir 20 ans en arrière à mes débuts et c’était vraiment un grand grand bonheur de revivre ça. Le Monté-Carlo est l’épreuve la plus proche de chez nous et celle qui m’a fait vibré depuis tout petit. C’est également l’épreuve la plus exigeante et la plus compliquée du Championnat du Monde. Bien que je l’ai fait à cinq reprises, je vais découvrir la majeur partie des spéciales surtout celles autour de Gap. Celles du sud, je les connais un peu mieux pour les avoir faites en partie au rallye d’Antibes. C’est vrai qu’avec l’incertitude qui pesée sur le rallye à cause du Covid ces derniers jours ont été un peu pénible à vivre. Les dernières annonces gouvernementales nous avaient un peu rassuré et finalement hier la très bonne nouvelle est venue de la préfecture des Hautes Alpes qui a validé le déroulement du rallye, c’était une vraie délivrance !!!”




S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
quesney
1 mois il y a

Bjr a tous… Cédric est le meilleur pilote francais depuis 20 ans… Attachant Sympathique Convivial c est le Robert stéphanois qu on aime. Mon fils sera aux bords des spéciales du monté carlo pour t encouragé Cédic. Bon Rallye a toi et Mathieu.

migal74
migal74
1 mois il y a

Salut Cédric , çà va fihgther avec les rgt boys , y’a du beau monde , pas tout simple sur le neige cette auto , non ? bon rallye !