Cévennes 2010 : ES3 – Robert creuse l’écart




ES 3 : Mars – Aumessas (9,04 km) Alors que Mourgues était revenu à 3s de Robert, le pilote de la 307 GPC a signé...

gné son 2e scratch du rallye et devance désormais Mourgues de plus de 8s. En S2000, Bouffier signe un superbe 2e temps à seulement 3s de Robert. Le pilote officiel Peugeot revient à moins de 3s de la 3e place détenue par Gal.

En R3, la lutte continue et Virazel reprend le commandement pour 3s devant Guigou alors que pour la première fois Sarrazin devance Guigou également.

Classement ES3

1Robert307 WRCA8W6min15s
2Bouffier207 S2000A7S+3s3
3Mourgues307 WRCA8W+5s
4Gal207 S2000A7S+12s3
5Gascou207 S2000A7S+14s6
6MaurinFiesta S2000A7S+17s6
7RocheImpreza WRCA8W+19s6
8VirazelClio R3R3+24s6
9SarrazinDS3 R3R3+28s2
10GuigouClio R3R3+28s4

Classement après ES3

1Robert307 WRCA8W26min23s
2Mourgues307 WRCA8W+8s2
3Gal207 S2000A7S+43s9
4Bouffier207 S2000A7S+46s8
5RocheImpreza WRCA8W+1min1s
6Gascou207 S2000A7S+1min2s
7MaurinFiesta S2000A7S+1min19s
8VirazelClio R3R3+1min31s
9DubPunto S2000A7S+1min33s
10GuigouClio R3R3+1min34s

Classement complet

Commentaires en fin de spéciale

1. Cédric Robert (307 WRC) : « Je n’ai pas de boost. Je le sens surtout dans les montées. J’ai essayé de compenser, mais ce n’est pas évident… »

2. Jean-François Mourgues (307 WRC) : « C’est très étroit, j’ai été prudent. C’est difficile de trouver mes marques. »

6. Bryan Bouffier ( 207Super 2000) : « Je pense qu’on a un amortisseur défectueux à l’avant droit. »

10. Emmanuel Gascou (207 S2000) : « C’est difficile. Je n’ai pas encore le gabarit de la voiture dans l’œil. C’est très étroit. »

3. Pierre Roché (Impreza WRC) : « C’est compliqué de trouver le rythme sur cette spéciale. »

8. Ludovic Gal (207 S2000) : « On s’est fait plaisir ; La voiture fonctionne bien. Ça glisse, car les pneus surchauffent. »

50. Sébastien Virazel (Clio R3) : « Je dois régler mes amortisseurs. La voiture bouge beaucoup, c’est comme si j’avais des barres de fer à l’arrière. »

12. Emmanuel Guigou (Clio R3 : « Ce n’était pas large, je me suis fait une petite chaleur. »

43. Yannick Vivens (Peugeot 106) : « Mes amortisseurs sont beaucoup trop durs. Il faut attendre l’assistance pour régler ça. »

9. Clément Dub (Grande Punto Super 2000) : « On a un problème de boite de vitesses. Je ne peux pas monter les vitesses sans débrayer, c’est pénible. »

41. Philippe Pueyo (Celica GT Four) : « C’est mieux sans crevaison. Le rallye est encore long, on va garder ce rythme. »

14. Stéphane Sarrazin (DS3 R3) : « Ca va… Il faut juste que je m’habitue à piloter une deux roues motrices. La voiture bouge beaucoup par rapport aux autos que je pilote normalement. J’apprends et je me bats contre des pilotes qui connaissent leur voiture par cœur. »

20. Jean-Renaud Marchal (C2 R2 Max) : « Tout va bien maintenant. »

7. Julien Maurin (Fiesta Super 2000 : « Je suis content avec mes réglages. On va se lâcher au fil des spéciales. »

62. Christophe Fernandes (Saxo Kit Car) : « Ca va… on se réveille petit à petit, on se remet dans le bain. »

152. Morgan Garcia (Peugeot 206) : « C’est mieux que dans la spéciale précédente mais j’ai toujours ce problème de frein à main qui me gêne. On va soulager, car nous ne sommes pas là pour faire des bêtises… »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *