Cévennes 2010 : ES5 – Bouffier très fort




ES 5 : Le Vigan – Pommiers (21,41 km) Enorme temps de Bryan Bouffier qui signe le scratch avec sa « petite » S2000 alors que Robert...

bert reprend encore 3s à Mourgues. Sans son temps perdu dans l’ES2, Bouffier serait en lutte pour la seconde place détenue pour l’instant par Mourgues.

Dans le duel pour la 2e place du S2000, Gal mène toujours pour seulement 16s face à Gascou. En R3, Guigou est en train de confirmer et compte près de 10s d’avance sur Virazel.

Dans cette spéciale, Dub (mécanique) et Vivens (sortie) ont abandonné.

Classement ES5

1Bouffier207 S2000A7S13min54s
2Robert307 WRCA8W+3s
3Mourgues307 WRCA8W+6s
4RocheImpreza WRCA8W+19s9
5Gal207 S2000A7S+25s7
6Gascou207 S2000A7S+28s2
7MaurinFiesta S2000A7S+37s8
8GuigouClio R3R3+45s
9VirazelClio R3R3+53s
10FernandesSaxo KCA6K+57s

Classement après ES5

1Robert307 WRCA8W46min47s
2Mourgues307 WRCA8W+11s6
3Bouffier207 S2000A7S+45s5
4Gal207 S2000A7S+1min24s
5Gascou207 S2000A7S+1min40s
6MaurinFiesta S2000A7S+2min20s
7GuigouClio R3R3+2min42s
8RocheImpreza WRCA8W+2min43s
9VirazelClio R3R3+2min52s
10FernandesSaxo KCA6K+3min32s

Classement complet

Commentaires en fin de spéciale

1. Cédric Robert – Matthieu Duval (Peugeot 307 WRC / Team GPC Motorsport – Motul) : « Je n’ai pas forcément fait le bon choix de pneus. Il fallait des A31 alors que je suis parti en A11. Je m’attendais à ce que Bryan fasse un bon temps, car lui a fait le bon choix de pneus. »

2. Jean-François Mourgues – Denis Giraudet (Peugeot 307 WRC) : « J’ai les mêmes pneus que Cédric. Ils sont trop tendres pour cette spéciale. »

6. Bryan Bouffier – Xavier Panseri (Peugeot 207 Super 2000) : « On a un peu plus transpiré qu’au premier passage. Cette fois on ne s’est pas arrêté derrière Romain Dumas pour respirer un peu. Nous avions les pneus qu’il fallait. »

10. Emmanuel Gascou – Céline Chapus (Peugeot 207) : « Ça va. Nous sommes partis en A11, car nous n’avons que ça. »

3. Pierre Roché – Martine Roché (Subaru Impreza WRC) : « Tout va bien. »

8. Ludovic Gal – Gilles de Turckheim (Peugeot 207 S2000) : « Je me suis fait deux belles frayeurs sur des compressions. On est passé un peu plus fort que ce matin, mais la voiture est certainement trop basse. »

50. Sébastien Virazel – Justine Obrecht (Renault Clio R3) : «  C’est mieux. Nous avons fait évoluer les réglages. La voiture est plus saine et son comportement moins agressif. »

12. Emmanuel Guigou – David Marty (Renault Clio R3 / Team Chazel – Dalta) : « Il fait plus chaud pour nous, mais pour les pneus aussi. Les A31 étaient le meilleur choix, mais sur la fin ils étaient quand même chauds. »

43. Yannick Vivens – Christophe Valibouze (Peugeot 106) : sortie de route.

9. Clément Dub – Pierre Mazoyer (Abarth Grande Punto Super 2000 / Team GPC Motorsport – Motul) : arrêté dans la spéciale après une touchette.

41. Philippe Pueyo – Nathalie Rouche (Toyota Celica GT Four) : « C’est mieux que ce matin, où nous avions crevé. Clément Dub est arrêté le capot ouvert et Yannick Vivens s’est sorti dans la cuvette. »

14. Stéphane Sarrazin – Jacques-Julien Renucci (Citroën DS3 R3) : « ça glisse beaucoup. J’ai levé le pied à cause de l’accident de Yannick Vivens. »

20. Jean-Renaud Marchal – Gabin Moreau (Citröen C2 R2 Max) : « Tout va bien cette fois. »

7. Julien Maurin – Olivier Ural (Ford Fiesta Super 2000 / Team Emap Yacco) : «Nous avons bien attaqué, même si on laisse pas mal de temps sur les lieux de la sortie de Vivens car il était nécessaire de ralentir. »

62. Christophe Fernandes – Rémi Rouquairol (Citroën Saxo Kit Car) : « C’était chaud, mais je suis content de mon temps. »

152. Morgan Garcia – Romuald Lasne (Peugeot 206) : « Comme ce matin nous l’avons joué cool, sans faire de bêtise. »

42. Thierry Costeraste – Karine Fromental (BMW 318 Compact) : « Tout va bien. »

81. Olivier Azema – Franck Atero (Renault Mégane) : Problèmes de freins durant toute la spéciale.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *