Cévennes 2010 : ES6 – Bouffier encore




ES 6 : Mars – Aumessas (10,04 km) Décidément cette 2e boucle est parfaite pour Bryan Bouffier qui signe son 2e scratch consécutif, sans doute...

oute grâce à un choix de pneus différent par rapport à Mourgues et Robert. Toutefois pour Cédric Robert tout va bien puisqu’il double son avance au général et compte désormais 21s9 d’avance sur Mourgues. En l’attente d’une décision (après le retard pris en évitant la Porsche de Dumas dans l’ES2), Bryan Bouffier est à 43s au général.

Pour la 4e place, la bataille est intense puisque Gascou reprend 0s6 sur Gal. En R3, Virazel devance pour la 3e fois Guigou mais reste à 8s7 de la « référence ».

Classement ES6

1Bouffier207 S2000A7S6min14s
2Robert307 WRCA8W+2s5
3Mourgues307 WRCA8W+12s8
4Gascou207 S2000A7S+13s4
5Gal207 S2000A7S+14s
6RochéImpreza WRCA8W+15s3
7MaurinFiesta S2000A7S+18s8
8VirazelClio R3R3+26s5
9GuigouClio R3R3+27s4
10SarrazinDS3 R3R3+29s5

Classement après ES6

1Robert307 WRCA8W53min4s
2Mourgues307 WRCA8W+21s9
3Bouffier207 S2000A7S+43s
4Gal207 S2000A7S+1min35s
5Gascou207 S2000A7S+1min51s
6MaurinFiesta S2000A7S+2min37s
7RocheImpreza WRCA8W+2min56s
8GuigouClio R3R3+3min7s
9VirazelClio R3R3+3min16s
10FernandesSaxo KCA6K+4min

Classement complet

Commentaires en fin de spéciale

1. Cédric Robert – Matthieu Duval (Peugeot 307 WRC / Team GPC Motorsport – Motul) : « Le temps est correct, compte tenu du nos pneumatiques. »

2. Jean-François Mourgues – Denis Giraudet (Peugeot 307 WRC) : « J’ai calé dans une épingle. On a perdu de précieuses secondes, le temps de redémarrer la voiture. »

6. Bryan Bouffier – Xavier Panseri (Peugeot 207 S2000) : « C’est notre deuxième scratch, c’est parfait. »

10. Emmanuel Gascou – Céline Chapus (Peugeot 207) : « Nous avons bien roulé. Cela va mieux que tout à l’heure. »

3. Pierre Roché – Martine Roché (Subaru Impreza WRC) : « Rien à signaler, tout va bien. »

8. Ludovic Gal – Gilles de Turckheim (Peugeot 207 S2000) : « Le deuxième tour est plus difficile. Ça glisse plus, on s’applique pour ne pas faire d’erreur. »

50. Sébastien Virazel – Justine Obrecht (Renault Clio R3) : « C’est mieux. La voiture est plus souple. On prend moins de risques. »

12. Emmanuel Guigou – David Marty (Renault Clio R3 / Team Chazel – Dalta) : « Je trouve mes pneus plus efficaces que ce matin. »

41. Philippe Pueyo – Nathalie Rouche (Toyota Celica GT Four) : « Je n’ai jamais vraiment aimé cette spéciale, pourtant là je me suis régalé. »

14. Stéphane Sarrazin – Jacques-Julien Renucci (Citroën DS3 R3) : « J’ai un peu de mal avec mes freins. Il faut que je les gère. »

20. Jean-Renaud Marchal – Gabin Moreau (Citröen C2 R2 Max) : « On a l’impression d’aller plus vite, mais comme la route est sale, le temps est finalement le même que ce matin. »

7. Julien Maurin – Olivier Ural (Ford Fiesta Super 2000 / Team Emap Yacco) : « On donne tout ce qu’on a. C’est chaud, chaud, chaud ! »

62. Christophe Fernandes – Rémi Rouquairol (Citroën Saxo Kit Car) : « ça devient de plus en plus sale, mais ça fait partie du jeu. »

152. Morgan Garcia – Romuald Lasne (Peugeot 206) : « Nous avons fait ce qu’il fallait.»

42. Thierry Costeraste – Karine Fromental (BMW 318 Compact) : « On roule tranquillement. Le but est de rentrer à Ganges ce soir ! »

81. Olivier Azema – Franck Atero (Renault Mégane) : « On est enfin épargné par les problèmes, ça fait plaisir. »

79. Julien Saunier – Fabien Pomares (Renault Clio) :  « On s’installe enfin dans les notes, c’est mieux. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *