Cévennes 2010 : ES8 – Bouffier menace Mourgues




ES 8 : Col de Rédares – Lasalle (9,40 km) Cette spéciale du col de Rédares est vraiment très lente avec une moyenne de « seulement »...

 » 76 km/h pour le plus vite sur cette spéciale, Bryan Bouffier. Le pilote peugeot signe son 4e scratch consécutif et se rapproche très près de Mourgues, puisqu’il ne reste plus que 2s2 d’écart entre les deux. Bouffier doit vraiment penser aux 30 secondes perdues lors de l’ES2 alors que Dumas bloquait la route.

Alors 4e, Gal perd plus d’une minute dans cette spéciale et va abandonner après le point stop à cause de la courroie de distribution. Gascou va donc récupérer cette 4e place et la 2e place en S2000.

En R3, Sarrazin est de nouveau devancé par Guigou pour 2s.

Les locaux Margarot et Garcia réalisent de très beau temps dans cette spéciale. Au général, Maurin prend la 6e place au profit de Roché.

Classement ES8

1Bouffier207 S2000A7S7min21s
2Mourgues307 WRCA8W+8s
3Robert307 WRCA8W+9s9
4Gascou207 S2000A7S+19s2
5MaurinFiesta S2000A7S+22s9
6MargarotMégane KCA7K+24s1
7DubPunto S2000A7S+25s1
8RocheImpreza WRCA8W+27s5
9Garcia206F213+28s
10GuigouClio R3R3+32s3

Classement après ES8

1Robert307 WRCA8W1h7min8s
2Mourgues307 WRCA8W+28s4
3Bouffier207 S2000A7S+30s6
4Gal207 S2000A7S+2min51s
5Gascou207 S2000A7S+2min51s
6MaurinFiesta S2000A7S+3min21s
7RochéImpreza WRCA8W+3min22s
8GuigouClio R3R3+3min59s
9FernandesSaxo KCA6K+5min34s
10MargarotMégane KCA7K+5min54s

Classement complet

Commentaires en fin de spéciale

1. Cédric Robert – Matthieu Duval (Peugeot 307 WRC / Team GPC Motorsport – Motul) : « Nous sommes restés prudents car avec les slicks ça glisse beaucoup dans cette spéciale. »

2. Jean-François Mourgues – Denis Giraudet (Peugeot 307 WRC) : « Nous n’avons pas les bons pneus. »

6. Bryan Bouffier – Xavier Panseri (Peugeot 207 S2000) : « C’était chaud et très glissant. J’avais des pneus un peu trop durs, mais le résultat est bon par rapport aux autres. »

8. Ludovic Gal – Gilles de Turckheim (Peugeot 207 S2000) : « On a un problème. La voiture s’est arrêtée d’un coup avec une grosse fumée blanche. Je suis arrivé au point-stop sur mon élan, car c’est en descente, mais j’abandonne. »

10. Emmanuel Gascou – Céline Chapus (Peugeot 207) : « Ce n’est pas top, mais on est à l’arrivé de cette spéciale et vue la route, c’est déjà bien. »

3. Pierre Roché – Martine Roché (Subaru Impreza WRC) : « C’est difficile. Il y a des plaques noires qui glissent beaucoup. En plus, j’ai mal au dos ! »

7. Julien Maurin – Olivier Ural (Ford Fiesta Super 2000 / Team Emap Yacco) : « Il pleut à quelques endroits, la route est humide. En slicks, ce n’était pas simple. »

9. Clément Dub – Pierre Mazoyer (Fiat Grande Punto S2000 / Team GPC Motorsport Motul) : « Nous roulons en Super Rallye, donc nous ne prenons pas le moindre risque. Ça glisse beaucoup. »

12. Emmanuel Guigou – David Marty (Renault Clio R3 / Team Chazel – Dalta) : « C’est dur pour tout le monde, mais on n’a pas trop mal roulé, c’est l’essentiel. »

62. Christophe Fernandes – Rémi Rouquairol (Citroën Saxo Kit Car) : « On a fait un tête à queue. C’est l’horreur avec les pneus. »

46. Loïc Margarot – Maurice Margarot (Renault Mégane Kit-Car) : « Je n’arrive pas à tenir la voiture. C’est trop glissant. »

14. Stéphane Sarrazin – Jacques-Julien Renucci (Citroën DS3 R3) : « Je suis en A31, donc c’est la galère. J’ai fait des passages sympas pour les spectateurs, mais ce n’est pas efficace. »

152. Morgan Garcia – Romuald Lasne (Peugeot 206) : « Je manque d’expérience dans ces conditions. »

67. Romain Salinas – Benjamin Micheli (Citroën C2 R2 Max) : « Avec le manque d’expérience, j’ai pas mal galéré dans celle-ci. »

42. Thierry Costeraste – Karine Fromental (BMW 318 Compact) : « Ce sont des conditions difficiles, la route est une vraie patinoire en pneus slicks. »

20. Jean-Renaud Marchal – Gabin Moreau (Citröen C2 R2 Max) : « C’est un calvaire. Nous avons ouvert les clips d’amortisseurs à l’avant, mais pas à l’arrière. Par conséquent, la voiture avait un comportement fou ! »

24. Fabien Michal – Arnaud Michal (Citröen C2 R2 Max) : « Je me suis luxé l’épaule dans la spéciale… »

94. Lionel Jacob – Anthony Marotte (Peugeot 206) : « On a fait un mauvais choix de pneus, nous sommes donc restés vigilants.

71. Julien Malta – Anne Portales (Peugeot 206 RC) : « J’ai fait un tête à queue au départ. Je crois que cela me coute la première position dans la classe. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *