Chardonnet-De La Haye : objectif, de très gros points en Sardaigne !




Ce week-end, Sébastien Chardonnet et Thibault de La Haye veillent religieusement sur l’équipage composé de Daniel Elena et du multiple champion de la montagne Nicolas...

er de la saison en cours -, qui se relayeront au volant de la Citroën DS3 R3 de l’équipe Charbonnet compétition en ouverture du rallye des Vins de Mâcon comptant pour le championnat de France. Une situation amusante quand on sait notamment qu’Elena est le manager des ambitieux minots et que pour échanger réellement les sensations avec son coéquipier il a participé à une course de cote aux commandes d’une Formule Renault 2.0.

Dans une semaine, la rigolade sera finie pour Seb et Tibo. Ils seront en effet au rallye d’Italia en Sardaigne – septième manche du championnat du monde WRC, 3e du WRC3 et deuxième du Citroën Top Driver – où les Azuréens arriveront en leaders du championnat WRC3 mais en Dauphins seulement du CRT, dans le sillage des très expérimentés Bryan Bouffier et Xavier Panseri, qui restent sur une récente victoire européenne au Tour de Corse-ERC.

Lauréats en WRC3 de même qu’en deux roues motrices et 13e au scratch dans une Monte-Carlo copieusement enneigé, puis deuxièmes au Portugal et à nouveau vainqueurs dans la catégorie à l’Adriatico (8e au scratch) où ils se sont même enfin imposés sur la terre dans le Racing Trophy Italia devant Simone Campedelli le protégé de Citroën Italie et multiple vainqueur de l’épreuve, Chardonnet et De La Haye ont longuement préparé leur escapade sarde.

« Nous avons notamment réalisé à l’Adriatico le 2e temps scratch dès la spéciale d’ouverture devant une demi-douzaine de S2000 et nous étions deuxièmes du classement général provisoire au soir de la première étape, rappelle Sébastien Chardonnet. Ensuite, nous avons participé au stage de préparation de l’équipe de France des Rallyes à l’Autosport Academy du Mans. Ce fut excellent car nous étions encadrés par des intervenants extrêmement compétents dans le domaine du sport automobile. »

« De plus, afin d’être physiquement affûtés au maximum, nous avons travaillé avec un ostéopathe, un psychologue du sport et une diététicienne. Nous avons passé une batterie d’examens destinés à tout savoir sur notre condition physique et également travaillé sur la réflexologie. On nous a même fait faire de l’escalade avec les yeux bandés… Enfin, nous avons bossé sur le perfectionnement du pilotage sur une piste de glisse mixte terre-asphalte. Pour finir les ateliers média training et évaluation en Anglais ont conclu notre formation. Un sacré programme, que nous retrouverons en juillet. »

A quelques jours du départ en Italie, Thibault de La Haye est conscient de la difficulté qui les attendent, lui et Sébastien: « C’est la première fois que nous roulerons en Sardaigne, mais il s’agira néanmoins de notre troisième rallye terre et nous y arriverons parfaitement préparés car le stage de l’équipe de France FFSA nous a beaucoup apporté.

Nous sommes deuxièmes au classement provisoire du Citroën Top Driver mais nous avons plus que jamais l’ambition intacte de l’emporter. Il reste encore cinq épreuves et d’énormes points à récolter. Pour y parvenir, nous n’avons qu’une possibilité, attaquer et… attaquer ! En Sardaigne, la concurrence sera rude, étant donné qu’en plus il y aura Campedelli qui s’est déjà imposé là bas dans différentes catégories, et toutes les autres pointures du WRC 3. »

Pour suivre la course de nos deux jeunes membres de l’Équipe de France des Rallyes 2013 et de leur Citroën DS3 R3 engagée par le team MY RACING rendez-vous, tout comme au Portugal, sur www.livetrekker.com





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *