Classement finale 2010 : ES7 – Pruvot 2e




Scratchs : Salanon (4), Pruvot (2) Leaders : ES1-ES7 : Salanon ES7 : Labastide – Oregue (14,1 km) Pour la 2e fois consécutive, c’est Xavier...

fr/wp-content/uploads/2010/10/Photo0212-150x150.jpg" alt="" width="150" height="150" srcset="https://www.rallye-sport.fr/wp-content/uploads/2010/10/Photo0212-150x150.jpg 150w, https://www.rallye-sport.fr/wp-content/uploads/2010/10/Photo0212-144x144.jpg 144w" sizes="(max-width: 150px) 100vw, 150px" /> Scratchs : Salanon (4), Pruvot (2)
Leaders : ES1-ES7 : Salanon

ES7 : Labastide – Oregue (14,1 km)

Pour la 2e fois consécutive, c’est Xavier Pruvot qui signe le scratch et passe 2e au général. Il revient  39s de Salanon. Pruvot « colle » 12s au 2e Dommerdich dans ce chrono et 13s à Salanon.

Pour la 4e place, Brun prend l’avantage de justesse sur Jezequel.

En groupe R, Ferry (5e temps) reprend 6s d’un coup à Pelamourgues mais reste à 23s du leader du groupe. En groupe N, Da Cunha et Duigou se livrent toujours une très belle bataille.

Classement ES7

1PruvotLancer Evo IXA88min16s
2DommerdichPunto S2000A7S+12s6
3Salanon306 MaxiA7K+12s9
4BrunMégane MaxiA7K+13s1
5FerryClio R3R3+13s1
6Jezequel207 S2000A7S+17s6
7BarneaudClio R3R3+17s6
8DuigouLancer Evo VIIIN4+18s1
9Vivens106F213+18s4
10Da CunhaLancer Evo VIIIN4+18s4

Classement après ES7

1Salanon306 MaxiA7K40min52s
2PruvotLancer Evo IXA8+39s2
3DommerdichPunto S2000A7S+46s8
4BrunMégane MaxiA7K+1min8s
5Jezequel207 S2000A7S+1min8s
6PelamourguesClio R3R3+1min36s
7Da CunhaLancer Evo VIIIN4+1min36s
8DuigouLancer Evo VIIIN4+1min41s
9FerryClio R3R3+1min59s
10Pezzutti306 MaxiA7K+2min2s

Classement complet

Commentaires en fin de chrono

6. David Salanon (Peugeot 306 Maxi) : « Tout va bien mais il faut rester vigilant. La preuve, j’ai fait une petite faute et j’ai même calé après un petit tout droit. »

10. Philippe Brun (Renault Mégane Maxi) : « Par rapport à ce matin, ça craint mais il faut rester concentré. Moi aussi, j’ai calé… »

5. Yves Pezzutti (Peugeot 306 Maxi) : « Je ne suis pas content du tout de la voiture. Aujourd’hui, rien ne va comme il le faudrait. »

2. Sébastien Dommerdich (Fiat Abarth Grande Punto) : « Assez bonne ES dans l’ensemble. La preuve, je fais un meilleur temps que les trois pilotes qui me précédaient. »

19. François Pelamourgues (Renault Clio R3) : « Par rapport à ce matin, c’est le jour et la nuit. On a les conditions que l’on attendait. Rien de plus à signaler. »

1. André Jézéquel (Peugeot 207 S2000) : « Pas de problème particulier. »

18. Xavier Pruvot (Mitsubishi Lancer Evo9) : « Ca continue à glisser mais on a bien attaqué ! Le résultat est là.»

23. Romain Ferry (Renault Clio R3) : « J’ai le sourire ! Mais je reste appliqué pour être à l’arrivée ce soir. »

22. Christophe Barneaud (Clio R3) : « Notre temps n’est pas bon du tout. »

17. Pascal Voirin (Ford Escort Cosworth) : « J’améliore par rapport à ce matin. Cela ne m’étonne pas car mes sensations étaient bien meilleures. »

46. Thibaud Mounard (Mitsubishi Lancer) : « Le cœur n’y plus est depuis notre crevaison qui nous a coupé les jambes. »

45. Jean-Michel Da Cunha (Mitsubishi Lancer) : « On a fait un tête à queue pas loin de l’arrivée. Ce n’est pas satisfaisant mais l’important est de pouvoir continuer.»

48. Christophe Duigou (Mitsubishi Lancer) : « J’améliore et je ne peux pas faire mieux. »

40. Stéphane Derory (Subaru Impreza WRX) : « Ca va mieux que ce matin. C’est sec mais je suis en pluie car la route reste sale. »

15. Michel Hayet (Subaru Impreza GT) : « Nous ne sommes pas dans un bon jour et l’auto n’est pas satisfaisante non plus.

8. Sébastien Allemany (Peugeot 306 Maxi) : « Je ne suis pas content car j’ai l’impression de ne pas avoir avancé. »

3. Jean-Luc Roché (Peugeot 207 S2000) : « Je fais un peu mieux qu’Hayet, donc je n’ai pas du être trop mauvais. »

27. Anthony Bruni (Clio R3) : « Ca va mieux. J’améliore de sept secondes et j’ai pris davantage de plaisir.»

66. Romain Bonnefond (206 RC) : « On a pu changer le triangle cassé ce matin. Du coup, l’auto va mieux et je retrouve le sourire. »

28. Patrice Delaunay (207 RC) : « C’est moins compliqué que ce matin. Il faut que je reste vigilant jusqu’à l’arrivée. »

84. Yannick Lacouture (BMW 318 Compact) : « Les conditions se sont améliorées. Il y a plus de motricité. Je fais davantage corps avec l’auto, c’est du plaisir. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *