Classement Rallye du Touquet 2010




19 au 21 Mars 2010 Scratchs : Bouffier (2), Tsjoen (14), Roché (1) Leaders : ES1 : Bouffier, ES2-Fin: Tsjoen Photos du rallye Vidéos du...

Classement final

1TsjoenFocus WRCA8W2h6min13s
2TangheCelica GT4A8+5min45s
3BarralPunto S2000A7S+8min8s
4GuigouClio R3R3+9min1s
5NeuvilleC2 R2 MaxR2+9min5s
6AmouretteC2 S1600A6K+9min17s
7BarbaraImpreza WRCA8W+11min14s
8PaternotImpreza WRXN4+12min24s
9Beaubelique206 WRCA8W+12min48s
10RochéImpreza WRCA8W+12min55s

Classement complet

Faits marquants Etape 3

ES18 : Victoire largement méritée de Pieter Tsjoen sur cette 50e édition du rallye du Touquet !

ES17 : Neuville est moins à l’aise dans cette spéciale et perd de nouveau du temps sur Guigou mais également Amourette. Pour le gain de la 4e place, Guigou possède 8s d’avance sur Neuville et 15s sur Amourette.  A moins d’une erreur dans la super-spéciale, le pilote de la Clio a remporté la bagarre en 2 roues motrices.
Devant, les positions étaient figées et Tsjoen s’est fait plaisir en signant 3 scratchs. Tanghe tient un superbe résultat avec sa modeste Celica GT4, et Barral fait un rallye très sage à la découverte de la Punto S2000 du team GPC.

ES16 : Grâce à bon 4e temps, Guigou reprend la 4e place à Neuville pour 3s alors qu’Amourette perd encore du terrain.

ES15 : Incroyable performance de Neuville à bord d’une C2 R2 Max qui signe le 2e temps et dépasse Guigou et Amourette au général pour s’emparer de la 4e place.

Faits marquants Etape 2

Es14 :Pour l’honneur, Roché signe le scratch devant Bouffier. Guigou perd de nouveau 15s sur Amourette et ne compte plus que 1s d’avance sur Amourette et 6s sur Neuville….vivement demain !

Es13 : Alors solidement 3e, Julien Maurin abandonne à cause d’un souci mécanique sur sa Fiesta S2000. Guigou perd la moitié de son avance sur Amourette et se retrouve donc avec « seulement » 12s d’avance sur Amourette et 19s sur Neuville. La bataille des 2 roues motrices est vraiment de toute beauté !

Es12 : Tsjoen continue son festival alors que Bouffier réalise un superbe 2e temps à seulement 3s du belge. Tanghe conforte sa 2e place alors que Maurin perd 7s sur Barral mais garde encore largement d’avance pour être inquiéter. On assiste toujours à une superbe lutte entre Amourette et Neuville : le belge est revenu à 10s.

ES9-ES10-ES11 : Les 4 premières positions du rallye semblent figées mais on assiste à une superbe lutte entre Guigou et Amourette. Amourette reprend 4s à Guigou et revient à moins de 30s du pilote de la Clio.

ES8 : Abandon de Privé (mécanique), 2e du groupe N. Maurin creuse l’écart sur Barral et compte désormais 30s d’avance sur le pilote de la Punto. Bryan Bouffier perd 20min dans cette spéciale à cause d’une surchauffe moteur.

ES7 : Maurin profite de cette super-spéciale pour doubler Barral et occupe désormais la 4e place.

ES6 : Roché est le grand perdant de cette spéciale puisqu’il perd plus de 8min après une crevaison. Maurin profite d’un Barral moins performant que hier soir, pour être à égalité parfaite avec lui et devraient se battre pour la 4e place. Sebastian Ling aurait oublié les casques ce matin et est donc parti très tard et sera exclu du rallye à son retour au parc.
Alors 10e, Jean-Sebastian Vigion abandonne sur la liaison après cette spéciale.

ES5: En signant un bon 2e temps derrière l’intouchable Tsjoen, Bouffier revient à la 2e place a égalité parfaite avec Tanghe qui perd 15s sur le pilote Peugeot dans cette spéciale. Roché profite d’un temps « moyen » de Barral pour grimper à la 5e place et devance désormais Barral et Maurin.
Dans la lutte des « petites » autos, Guigou garde le commandement suivait de près par Amourette. Vigion commence à prendre la mesure de sa C2 S1600 et commence à réduire l’écart de performance par rapport à Amourette.

Faits marquants Etape 1

ES4 : Dans la dernière spéciale de la journée, Tsjoen signe à nouveau le scratch alors que Roché perd encore 25s sur seulement 9km. Le pilote du Centre connait des problèmes de buée depuis le départ du rallye. Grâce à un bon 3e temps, Bouffier reprend la première place du S2000 à Barral pour 0s1.
Leader du groupe N, Sébastian Ling signe un 2e temps incroyable avec sa Lancer Evo9. Il remonte à la 3e place au scratch. La lutte de l’an dernier entre Guigou et Amourette recommence ! Le pilote de la Clio a pris l’avantage et compte 4s d’avance.

ES3: Pieter Tsjoen continue son bon début de course en signant le scratch dans l’ES3 alors que Roché perd beaucoup de temps dans ce chrono (+1min20s). Pour son premier rallye en S2000, Barral devance de nouveau Bouffier (pour 1s).

ES2: Tsjoen réalise largement le scratch. Après un bon premier chrono, Audirac a déjà terminé son rallye en sortant de la route. Avec sa modeste clio R3, Guigou a du trouver un raccourci et réalise le 6e chrono. Habituel animateur de ce rallye, Ling réalise le 5e temps à bord de sa Lancer Evo9. Belle performance également de Tanghe qui signe le 3e temps juste derrière Roché.
A bord de sa Fiesta S2000, Maurin est devancé par Guigou…
Alors qu’il avait effectué un shakedown et une super-spéciale prometteuse, Ancian à bord d’une Swift S1600 abandonne.

ES1: Bryan Bouffier signe son retour de la plus belle des manières en signant le scratch devant Audirac et Barral. Tsjoen perd plus de 8s dans cette super-spéciale sur le parking du Touquet et ne signe que le 12e temps à cause d’un tête-à-queue.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. lolo dit :

    y a que les 10 premiers c est pas cool,et les autres alors!!!!!!!!!!!!!!!

  2. DESNOS-RELAVE dit :

    Juste à titre informatif, Julien MAURIN 4ème après la S7 court sur Ford Fiesta S2000 et non sur Punto S2000 comme indiqué sur la liste du classement!!Merci.