Delecour avec Enjolras au Monte-Carlo




L’équipe  »Enjolras Sport » et François Delecour ensemble pour le centenaire du Monte Carlo. L’édition 2011 du Rallye Monte-Carlo comptera parmi ses engagés un ancien vainqueur...

ueur de l’épreuve, François Delecour, associé à Dominique Savignoni. Victorieux en 1994 sur une Ford Escort Cosworth, François Delecour retrouvera les spéciales du mythique Monte Carlo sur une Peugeot 207 S2000 de l’équipe Enjolras Sport.

Une participation qui représente « un moment émouvant pour le team » selon Pascal Enjolras. « Cela va être une très belle aventure humaine avec François! Nous avons tissé des liens d’amitiés depuis plusieurs années, c’est quelqu’un d’attachant et un très grand compétiteur. » s’enthousiasme-t-il. Après l’époque glorieuse de la 309 grA et de la 306 Maxi, cette collaboration détonante se reforme pour une nouvelle aventure.  » C’est fantastique et très motivant d’être présent au rallye Monte Carlo pour son centenaire, tous ensemble. Une nouvelle page s’écrit, grâce à tous les partenaires participants à ce projet. » résume Pascal Enjolras.

Un projet qui s’est concrétisé notamment grâce au soutien de la Roumanie, qui voit là une bonne opportunité d’assurer la promotion du pays et de la capitale Bucarest. « C’est une opération qui s’est montée il y a un peu plus d’un mois. La Roumanie souhaite être présente sur des épreuves automobiles de notoriété. Le Monte Carlo en fait évidemment partie. » précise François.

C’est donc avec une certaine émotion qu’a eu lieu, début Janvier dans le Var, une séance d’essais de deux jours. L’occasion pour l’équipage de découvrir la Peugeot 207 S2000. « C’est la première fois que je pilote cette voiture. Son châssis est exceptionnel, il est même difficile d’en cerner les limites! » note d’entrée François Delecour. Une tâche d’autant plus difficile que la pluie et un brouillard tenace s’étaient invités dès le début. « La plage d’utilisation moteur est bien différente d’une WRC, il faut taper dedans, je dois m’habituer. Il faut se battre, être agressif au volant, ça me plaît bien » analyse François au fil des passages.

Mais il pourra compenser son manque de connaissance de la Peugeot 207 par son expérience du Monte Carlo, dont il connaît bien la plupart des spéciales au programme cette année. Depuis 1984, date de sa première participation, il a connu bien des émotions sur cette épreuve, notamment lors de l’édition 1991, où « j’y ai côtoyé le meilleur comme le pire! ». Auteur d’une course flamboyante, une victoire promise lui échappait alors durant la dernière nuit du Turini, trahi à l’époque par sa Ford Sierra Cosworth.

Vingt ans plus tard, les adversaires ont bien changé mais la difficulté reste la même. « C’est un rallye où il faut savoir improviser, et sans cesse s’adapter aux conditions changeantes. Et il y aura aussi face à nous beaucoup de pilotes rapides cette année. » déclare-t-il. Mais il pourra compter sur une Peugeot 207 S2000 choyée par toute l’équipe Enjolras Sport et qui disposera de presque toutes les dernières évolutions. « Au final, je suis très satisfait du comportement de l’auto dans l’ensemble. » conclue-t-il.

Bien que conscients de la concurrence qu’ils s’apprêtent à affronter avec son fidèle copilote « Doumé » Savignoni, il n’en reste pas moins que « l’objectif est de se rapprocher au plus près du podium« . Et, en guise de clin d’œil, avec le « numéro 6 » sur les portières (celui qu’il portait lors de sa victoire), tous les espoirs sont permis…

Communiqué de presse Team Enjolras Sport





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Couvreur dit :

    Bravo François , ta  » Niac  » est bien conservée et je n’en doute pas « Monsieur l’Accroc du sport journalier  » ,j’espère te voir à l’arrivée ,ce serait formidable pour toi et Michel Enjolras que j’ai bien connu au SRT Lille ( quel parcours !! ) Croisons les doigts.

  2. fond gregory dit :

    moi je trouve pas que son égo et toujours aussi grand, François n’a jamais dit qu’il voulait faire des temps scratch

  3. meo christian dit :

    tiens monsieur delecour serait il devenu modeste…………..bizarre ………..bizarre……y a pas si longtemps il pensait viser la premiere place scratch……..et maintenant simplement un podium…!!!!!!!!!!!!!!!!!!!par contre ce qui est sur c est que son ego est toujours aussi grand………..pour info si une speciale de rallye passe devant chez lui cela le derange…………