Dernière course de l’année pour Philippon (Mont-Blanc)




Après une pause estivale de plus de 2 mois en championnat de France, Bernard et Franck faisaient leur retour sur les routes montagneuses de la...

e pour le rallye du Mont Blanc.

Après le traditionnel shakedown effectué pour peaufiner les derniers réglages et sous un soleil radieux, toute l’équipe est prête pour en découdre sur ces routes au paysage magnifique.

Le rallye débute par « joux verte » dans le sens Montriond-Morzine et notre équipage prend une belle 12e place soit le meilleur démarrage réalisé en championnat de France. Hélas, dès la spéciale suivante Bernard et Franck crèvent et perdent environ 3 minutes… Autant dire que le moral est au plus bas. Malgré tout, la course continue mais le manque de réussite va suivre Bernard pour le reste de la journée.

En effet, après un passage à l’assistance, le ciel semble menaçant mais la pluie n’est annoncée qu’en soirée… La Porsche chausse les slicks et malheureusement les prédictions s’avèrent fausses et la pluie tombe à verse quelques voitures avant le départ de Bernard dans la 4e spéciale. Avec des pneus inadaptés pour ces conditions, Bernard et Franck terminent cette 1ère journée tant bien que mal, mais restent sur la route et se retrouvent à la 65e place au classement général, bien loin des ambitions affichées.

Le lendemain matin, après demande de l’équipage auprès de la direction de course, la Porsche est reclassée derrière la voiture sœur de Pascal Favrat qui sera notre étalon tout au long de la journée. La 1ère épreuve spéciale, encore un peu humide, ne permet pas de réaliser une performance à la hauteur de la voiture et ce n’est que dans les épreuves chronométrées suivantes que les temps tomberont avec des temps dans les 15 premiers et un joli 10e temps scratch dans l’ultime spéciale...

Au final, Bernard et Franck terminent à la 25e place soit une progression de 40 places sur cette 2e étape et échoue à moins de dix secondes de leur compagnon de team Pascal Favrat qui a chèrement défendu sa place. Au-delà du résultat brut, l’équipe a surtout tiré de grands enseignements de cette manche alpestre notamment sur la gestion des pneus dans ces conditions changeantes.

Sauf circonstances extraordinaires, cette épreuve sera la dernière de la saison pour la Porsche et nous retrouverons Bernard et Franck début octobre en Corse avec la Ford en rallye historique. A l’année prochaine !!

David CLAVES
Communiqué de presse Team SODRAMEC (en PDF)





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *