Deux Clio Renault Sport R3 en tête




Avec Pierre Campana premier devant Andrea Crugnola, deux Clio Renault Sport R3 pointent ce soir en tête du 79e Rallye Automobile Monte-Carlo, catégorie deux roues...

trices. La première étape sélective n’a épargné personne, le ton de ce rallye est donné. Pour espérer rejoindre le port de Monaco dans la nuit de vendredi à samedi, il faudra être endurant.
Le 79e Rallye Automobile Monte-Carlo débutait par les deux plus longues épreuves spéciales au programme. Dès l’ES1, Le Moulinon – Antraigues, longue de 36,870 kilomètres, les concurrents rentraient dans le vif du sujet. Les Clio Renault Sport R3 tiraient leur épingle du jeu, avec Andrea Crugnola en tête des deux roues motrices devant Pierre Campana. Victime d’une durite défectueuse, Eric Mauffrey, un des favoris pour la victoire, perdait plus de neuf minutes tandis que Thomas Barral, tout aussi malchanceux, capitulait à l’issue de cette spéciale, suite à un problème de bobines d’allumage.

Le duel entre Crugnola et Campana se mettait ainsi en place dès l’ES1 et perdurait dans l’ES2 puis l’ES3, où éric Mauffrey signait le meilleur temps des deux roues motrices, affichant ainsi sa volonté de revenir. C’était finalement l’interruption de l’épreuve spéciale numéro 4 qui faisait évoluer les positions. Le Collège des Commissaires appliquait un temps forfaitaire en gardant les écarts de l’ES3. Ainsi, Pierre Campana rentrait à Valence en tête des deux roues motrices avec douze secondes d’avance sur Andrea Crugnola. Le Corse occupait ce soir le 16e rang au classement général.

Du côté des Twingo Renault Sport R2, Yann Bonato et Stéphane Consani partaient sur un rythme élevé. Mais les deux garçons capitulaient dès l’ES2, sur défaillance mécanique, laissant Giuseppe Gazzetti se battre pour le leadership dans le groupe R2. L’Italien terminait la première étape à la troisième place de sa classe. Stéphane Lefebvre pointait pour sa part au sixième rang du groupe R2, juste devant Bertrand Latour, malheureusement victime d’une crevaison dès la première spéciale du jour.

Au volant de la seule Twingo Renault Sport R1 engagée à ce rallye, Cédric Petiet menait la classe N2 après une journée rondement menée.

Le 79e Rallye Automobile Monte-Carlo, célébrant le centenaire de cette épreuve mythique, se poursuit demain avec une boucle de deux spéciales tracées dans le massif du Vercors, que les concurrents emprunteront à deux reprises.

Ils ont dit

66. Pierre Campana (FRA) – Sabrina de Castelli (FRA) : « Le rallye a débuté difficilement avec une première spéciale incroyable. J’ai doublé trois concurrents et l’un d’eux ne m’a pas laissé assez de place pour passer, j’ai donc touché un mur. Ensuite tout a bien fonctionné. Nous avons attaqué quand il fallait et géré à d’autres moments. Ce soir, nous sommes premiers pour douze secondes, ce qui n’est rien. Les routes sont différentes demain, plus rapides et plus hautes en altitude. »

63. Andrea Crugnola (ITA) – Rudy Pollet (ITA) : « J’ai adopté le bon rythme, mais un petit souci moteur est venu me perturber dans l’ES3 où je perds du temps, ce qui ne m’arrange pas avec le temps forfaitaire dans l’ES4, calculé à partir des écarts de l’ES3. C’est mon premier rallye Monte-Carlo, c’est très difficile. Alors, j’espère tout d’abord que nous allons régler ce problème moteur, puis dès demain, nous ferons tout pour refaire notre retard. »

82. Mathieu Maurage (FRA) – Anderson Levratti (FRA) : « Ce n’est que mon troisième rallye, je suis donc là pour apprendre. J’ai débuté par une petite touchette dans l’ES1 et j’ai un peu endommagé mon collecteur, mais ensuite tout a bien fonctionné. Je veux aller au bout, pour gagner de l’expérience, je ne regarde même pas le classement. »

81. Nicolas Ressegaire (FRA) – Jonathan Arnaud (FRA) : « Je découvre la voiture et croyez-moi, apprendre une voiture lors d’une Monte-Carlo ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple. Je suis dans le groupe de tête, c’est encourageant. Je vais essayer de hausser le ton petit à petit, tout en gardant en tête mon objectif principal… aller au bout ! »

73. Giuseppe Freguglia (ITA) – Gabriele Falzone (ITA) : « Cette première étape s’est bien déroulée. Il fallait respecter ces spéciales ! Il y avait des voitures de partout, vraiment c’était une journée difficile. La lutte est intense en R2. »

121. Cédric Petiet (FRA) – Cédric Amoros (FRA) : « Cette première journée est très positive puisque nous sommes en tête de la classe N2. Avec seulement 10 kilomètres d’essais au volant de cette voiture avant ce rallye, c’est satisfaisant. Je découvre le comportement de Twingo Renault Sport R1. Je suis très agréablement surpris et j’espère aller au bout du rallye. »

Classement général deux roues motrices – Etape 1
1. Campana Pierre-De Castelli Sabrina ; Renault Clio R3 ; 01:18:23.7
2. Crugnola Andrea-Mometti Roberto ; Renault Clio R3 ; +00:00:12.0
3. Ancian Jérémi-Mezy Damien ; Peugeot 207 R3T ; +00:00:49.2
4. Burri Michael-Rey Stéphane ; Citroën DS3 R3T ; +00:02:24.1
5. Tambay Adrien-Giraudet Denis ; Citroën DS3 R3T ; +00:03:13.3
6. Maurage Mathieu-Levratti Anderson ; Renault Clio R3 ; +00:03:29.2
9. Fournier Jean-Jacques-Fustier Jean-Luc ; Renault Clio R3 ; +00:04:36.4
10. Ressegaire Nicolas-Arnaud Jonathan ; Renault Clio R3 ; +00:04:39.0
13. Vialle Lilian-Ghirardello Manuel ; Renault Clio Sport ; +00:07:46.5
14. Caillet Christophe-Vauclare Fred ; Renault Clio R3 ; +00:07:55.4
18. Gazzetti Giuseppe-Guzzi Giancarla ; Renault Twingo R2 ; +00:09:32.8 (3e R2)
19. Mauffrey Eric-Houssin Gaetan ; Renault Clio R3 ; +00:09:35.1
20. Freguglia Giuseppe-Falzone Gabriele ; Renault Clio R3 ; +00:09:45.3
21. Fontaine Christophe-Colas Yvon ; Renault Clio R3 ; +00:09:46.3
25. Raoux Jean-Michel-Magat Laurent ; Renault Clio R3 ; +00:12:44.4
26. Lefebvre Stéphane-Gilsoul Nicolas ; Renault Twingo R2 ; +00:12:51.0
30. Latour Bertrand-Murigneux Christophe ; Renault Twingo R2 ; +00:15:07.8
35. Petiet Cédric-Amoros Cédric ; Renault Twingo R1 ; +00:18:21.7 (1er N2)

Communiqué de presse Renault Sport





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *