E.Lappi : “J’espère que nous nous battrons pour le podium”



Comme Kalle Rovanperä, Esapekka Lappi va débuter sa saison en Suède, et lui aussi, espère jouer aux avants-postes.

Capable de fulgurances sur la neige et la suède, le Finlandais peut aussi facilement faire des erreurs quand le rythme et la pression augmentent. L’an passé, alors qu’il était bien calé à la troisième place, le pilote Hyundai avait par exemple tapé un mur de neige le samedi après-midi, perdant alors plus de sept minutes.

“Le Rallye de Suède est un événement que j’apprécie vraiment et un excellent endroit pour commencer ma saison. Je pense que si les conditions sont comme prévu, partir de l’arrière est un gros avantage, car la neige fraîche sera balayée par les premières voitures et l’adhérence sera plus élevée. Cependant, s’il fait vraiment froid, plutôt autour de -20, il se peut que beaucoup de neige poudreuse vole dans l’air, ce qui rend la visibilité pire pour ceux qui partent plus tard dans l’ordre de passage.

Une autre caractéristique clé du Rallye de Suède est la différence entre le premier et le deuxième passage des spéciales. Sur le premier, la route est généralement lisse et vous pouvez l’aborder normalement, mais sur le second, il peut y avoir de grosses ornières qui vous obligent à beaucoup adapter votre style de conduite. Notre objectif pourrait changer au cours du week-end, cela dépend où nous en sommes, mais j’espère que nous nous battrons pour le podium.”

Participations d’Esapekka Lappi au rallye de Suède

  • 2023 : 7e (Hyundai i20N Rally1)
  • 2022 : 3e (Toyota GR Yaris Rally1)
  • 2020 : 5e (Ford Fiesta WRC)
  • 2019 : 2e (Citroën C3 WRC)
  • 2018 : 4e (Toyota Yaris WRC)
  • 2016 : 12e (Skoda Fabia R5)




S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pierre12
Pierre12
13 jours il y a

Je ne le vois pas se battre devant et puis maintenant ce n’est plus vraiment son rôle.
IL y a 2 ans il ronchonnait qu’il ne pilotait pas assez pour jouer devant et maintenant il veut un partiel.
Difficile à comprendre le bonhomme.

jmb17
13 jours il y a

Ca n’est pas un mauvais Lappi, bien au contraire.
Et pour peu la température soit favorable; avec son ordre de départ, il faudra vraiment compter sur cet outsider.