ES1- Cuoq part fort (Vaucluse 2013)




Dans des conditions très boueuses, Jean-Marie Cuoq n’est pas pénalisé par sa position au départ.

46">
FAITS MARQUANTS
Après le tour de reconnaissances, Stéphane Chambon doit déjà renoncer sur un problème mécanique.

Dans des conditions très boueuses, Jean-Marie Cuoq n’est pas pénalisé par sa position au départ. L’ardéchois signe le scratch devant Paul Chieusse et un étonnant Anotine Meo qui découvre sa DS3 WRC.

Pour sa première sur terre en Fiesta WRC, Lionel Baud concède plus de vingt secondes. Dans le groupe N, c’est Stephan Codou qui mène alors que le groupe R est pour Jean-Marc Falco.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
1. Jean-Marie Cuoq (Citroën C4 WRC) : « C’est bien que les VHC partent devant. C’est la première fois que les traces sont relativement propres.… »
2. Jérôme Jacquot (Peugeot 207 S2000) : « Dans cette spéciale, ça glisse, on va essayer de suivre le rythme des premiers… »
3. Dominique Bruyneel (Subaru Impreza R4) : « C’est une spéciale extrêmement rapide, pas faite pour nous… »
4. Lionel Baud (Ford Fiesta WRC) : « Il faut que j’arrive à exploiter le moteur, ça change de la 307, il va falloir s’habituer, ça va venir petit à petit… »
5. Paul Chieusse (Peugeot 307 WRC) : « Ca va bien mais Jean-Marie Cuoq est encore devant… »
7. Jean-Manuel Beuzelin (Ford Fiesta WRC) : « C’est une remise en jambes, je crois vraiment que piloter est un métier. La cartographie est trop agressive, j’ai beaucoup patiné… »
8. Antoine Méo (Citroën DS3 WRC) : « On a glissé un peu et je suis allé visité un champ… »
9. Richard Doux (Citroën Xsara WRC) : « J’ai calé dans une épingle, pour redémarrer c’était compliqué, j’ai aussi raté un freinage et je suis rentré dans les vignes… »
10. Stéphane Pellerey (Peugeot 207 S2000) : « On a un problème de boîte… »
11. Jean-Pascal Besson (Peugeot 307 WRC) : « C’est une voiture sympa, j’ai calé une fois dans une épingle, j’apprends… »
14. Serge Gillouin (Subaru Impreza Gr.A) : « J’ai fait un tout droit avec une marche arrière dans le premier tiers de la spéciale, il y a des changements d’adhérence et c’est surtout étroit… »
15. Jean-Luc Morel (Toyota Celica GT Four) : « La voiture sousvire et patine beaucoup… »
16. Jean-Marc Falco (Mitsubishi Lancer Evo9) : « J’ai un problème d’accélérateur, du coupe la voiture est difficile à conduire… »
18. Cyrille Féraud (Mitsubishi Lancer Evo10) : « Dans les derniers kilomètres, j’ai eu des ratés au niveau du moteur… »
20. Stephan Codou (Subaru Impreza) : « J’ai essayé de m’appliquer dans les changements de direction, je découvre le parcours.. »


Classement ES1/Classement après ES1 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *