ES10- Maurin sans turbo (Rouergue 2013)




Sans turbo, Julien Maurin a logiquement perdu encore beaucoup de temps dans ce chrono.

Le pilote Ford conserve sa deuxième place derrière Jean-Marie Cuoq au soir de cette première étape.

_RVM0017
u">PROFIL
Cette mythique spéciale est revue avec une réduction de 10 km par rapport à l’an passé. On retrouve des portions de 2012 mixées avec d’autres plus anciennes. Pour la célèbre traversée de Moyrazès, on aura désormais trois épingles au lieu de 2. Encore une fois, les pièges seront très présents dans des descentes rapides et bosselées.

FAITS MARQUANTS
Sans turbo, Julien Maurin a logiquement perdu encore beaucoup de temps dans ce chrono. Le pilote Ford conserve sa deuxième place derrière Jean-Marie Cuoq au soir de cette première étape.

Entre les trois premiers, les écarts sont désormais énormes alors qu’il restera deux spéciales à disputer demain.

Cinquième, Jean-Michel Da Cunha signe son premier scratch au volant de la DS3 et revient à seulement 6s2 de Gilles Nantet leader du trophée Michelin.

Très bon cinquième temps de Ludovic Gal qui prend l’avantage face à Patrick Rouillard pour la deuxième place du Michelin.

Pas de changements dans les groupes avec Jean-Nicolas Hot en tête du groupe N et Cédric Robert en groupe R.

Dans le trophée Twingo R2, Manu Guigou est toujours tranquille tout comme Yoann Bonato en Opel Adam Cup. En championnat Junior, Florian Bernardi consolide sa place de leader devant Axel Garcia.

Enfin, c’est le jeune Berfa qui domine dans le Citroën Racing Trophy Junior.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
2. Jean-Marie Cuoq : « Moyrazes est fidèle à sa réputation. C’est une spéciale difficile, sale, avec du goudron noir glissant. Nous avons été prudents. »
1. Julien Maurin : « C’est évidemment très difficile de rouler sans turbo. On perd beaucoup, une minute mais, heureusement, on a encore une belle avance sur le troisième. C’est maintenant l’objectif : conserver la deuxième place. »
4. Jean-Michel Da Cunha : « On s’amuse bien, ça va mieux, on a bien roulé cet après-midi. »
6. Pierre Roché : « Je suis content que la journée soit terminée. Ce n’est pas facile. Dans le deuxième passe, il y a des graviers partout. J’ai encore des choses à apprendre sur la voiture. »
14. Gilles Nantet : « On ne peut pas aller plus vite. C’est inimaginable comme ça peut glisser. C’est une belle spéciale, on s’en rappellera. »
9. Ludovic Gal : « On commence à être en température. On a bien roulé au deuxième tour. Demain, ça va être tendu avec Rouillard pour la deuxième place du Trophée Michelin. »
15. Patrick Rouillard : « J’ai conduit n’importe comment. A un moment donné, il y avait de la gravette. J’arrivais trop vite donc j’ai tiré tout droit dans un chemin. Mes pneus sont morts. Demain, je sors les gommes neuves. »
24. Jean-Nicolas Hot : « On s’est fait plaisir. Belle spéciale, pas d’erreur. On a bien roulé. »
31. Cédric Robert : « J’ai fait dix kilomètres sans radio, ce n’est pas facile. Je savais à peu près où étaient les pièges car j’ai déjà fait la spéciale à l’envers. Matthieu essayait de hurler pour que j’entende les notes. »

PROCHAINE SPECIALE : ES11-Campouriez – Florentin (25 km) à partir de 09h03 (Dimanche 14 Juillet 2013)


Classement ES10/Classement après ES10 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *