Coup double pour Cuoq (Cévennes 2012)



Alors en bagarre face à Jean-François Mourgues, Germain Bonnefis doit renoncer sur un problème d’alternateur avant de prendre le départ de cette dernière spéciale.

Quadruple champion de France des rallyes Terre, Jean-Marie Cuoq remporte son premier titre de champion asphalte après le titre annulé en 2007

En sept rallyes cette saison, l’ardéchois n’a pas fait d’erreurs pour un joli bilan de deux victoires et cinq deuxièmes places.

Photos du rallye

renoncer sur un problème d’alternateur avant de prendre le départ de cette dernière spéciale.

Quadruple champion de France des rallyes Terre, Jean-Marie Cuoq remporte son premier titre de champion asphalte après le titre annulé en 2007

En sept rallyes cette saison, l’ardéchois n’a pas fait d’erreurs pour un joli bilan de deux victoires et cinq deuxièmes places. Associée à Jean-Marie Cuoq, Marielle Grandemange remporte son premier grand titre de copilote.

Deuxième à plus de trois minutes, Julien Maurin signe le plus beau résultat de sa carrière en championnat de France. C’est le troisième podium de l’année pour le pilote Ford.

Grâce à un superbe troisième temps dans cette dernière spéciale, Boris Carminati arrache la quatrième place avec le gain du groupe R et du trophée Michelin sur cette manche.

Patrick Rouillard gagne le groupe GT+ et Jean-Nicolas Hot le groupe N avec de belles places dans le top 10.

Onzième, Yannick Vivens remporte le groupe F2000.

Le Junior est remporté par Jérémie Serieys alors que Charles Martin profite de l’abandon de Kevin Coste pour faire une très belle opération au championnat avant le Var.

En Twingo R2, c’est Romain Salinas qui s’impose et se relance au championnat.

Réactions des pilotes
1. Jean-Marie Cuoq : « Je suis très content que ça se fasse aux Cévennes. Je n’avais pas gagné ici depuis 2006. Comme je n’avais pas des moyens illimités, je ne pensais pas pourvoir faire tous les rallyes du calendrier. Avec les coefficients, il a fallu continuer à rouler jusqu’à maintenant. Je suis très heureux de gagner ici et de m’assurer du titre. »
3. Julien Maurin : « Sur le sec, ça allait beaucoup mieux. Il faut continuer à travailler sur l’auto pour être en confiance à 100%. C’est un rallye très, très physique. Maintenant, l’objectif est de faire un bon Rallye du Var pour bien préparer 2013. »
6. Jean-François Mourgues : « J’ai fini avec une grosse douleur aux côtes. Je ne devais pas être bien installé dans le baquet. Je devais me retenir avec la jambe gauche. J’étais tétanisé. J’ai eu peur de ne pas pouvoir finir la spéciale. L’objectif était de monter sur le podium : je suis très, très content, surtout avec une voiture qui a déjà dix ans. »
42. Jean-Nicolas Hot : « J’ai fait une touchette après trois ou quatre kilomètres. J’ai cru avoir crevé. En fait, le train est un peu ouvert. J’ai calmé le jeu et j’ai fini tranquillement. »
21. Kris Princen : « La fin de rallye était très, très chaude face à Mauffrey. Je n’ai rien lâché. C’était vraiment un rallye très dur physiquement. J’ai déjà vingt saisons de rallye derrière moi et j’ai rarement vu un rallye aussi difficile. »
14. Patrick Rouillard : « J’ai des fourmis dans les mains. Ça commençait à devenir vraiment long et fatigant. »
21. Eric Mauffrey : « J’ai bien roulé mais il en manque juste un peu. J’avais fait un bon choix de pneus pour cette boucle. Je paie mon erreur de choix de pneus du premier tour, hier. »
19. Cédric Robert : « J’ai fait les dix derniers kilomètres sans les freins. »
15. Anthony Cosson : « J’ai assuré pour rentrer. Je suis très content de terminer ce Critérium des Cévennes. J’entendais un amortisseur cogner à l’arrière. Le principal est de prendre des gros points au championnat. »

Classement ES12/Classement final





S’abonner
Notifier de
guest
36 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jeff
Jeff
8 années il y a

Boris Carminati est juste à sa place, celle qu’il n’aurait jamais dû quitter : celle d’un authentique talent qui devrait évoluer – au moins – aux avants postes du championnat de France sur tout un championnat! Une perf qui rappelle un peu celle d’Ancian, il y a un an et qui semble surprendre certains! Carminati est un talent gâché ,tout comme Canivenq, Soccol, Saunier et d’autres… Boris est un « vrai » bon rallyman et moi, si il y a une perf que je retiendrai de ces Cévennes, ce sera juste celle là! Boris Carminati n’est pas juste un « champion de quartier »… Lire la suite »

ti miche 14
ti miche 14
8 années il y a

jean marie cuoq ne viendra pas au var normal le titre est acquis et le budget est cramé donc le dernier rallye de l année sera le noix de grenoble ! histoire de remercier son public .