ES2- Brunson et Maurin en tête (Lyon-Charbo 2013)




Dans des conditions toujours très piégeuses, Eric Brunson signe le scratch.

Le pilote normand passe en tête du rallye en compagnie de Julien Maurin à nouveau auteur du deuxième temps.

img_6123
athieu Maurage
Les premiers kilomètres sont un mélange de vitesse et de technique. Il va falloir affiner les trajectoires où je peux pouvoir retrouver mes acquis du circuit ! Ensuite, il y a ce tout petit VO assez sal, bien connu par son changement de direction droite qui jette sur une nouvelle route assez large et rapide. Là, il faut impérativement de bonnes notes pour attaquer en sécurité à des vitesses folles ! En haut, on prend une route similaire sur la gauche en descente. Ici, c’est un petit peu moins rapide mais plus technique avec pas mal de virages qui referment et quelques changements de grip.

Faits marquants
Dans des conditions toujours très piégeuses, Eric Brunson signe le scratch. Le pilote normand passe en tête du rallye en compagnie de Julien Maurin à nouveau auteur du deuxième temps.

Premier leader, David Salanon ne signe « que » le sixième temps et recule à la troisième place du général mais à moins de cinq secondes de la tête.

Après cette première boucle, les écarts restent très serrés avec six équipages en lice pour la gagne.

Premier scratch pour Gilles Nantet en GT+ avec une place dans le top 10 derrière les WRC. Nouveau meilleur temps pour Ludovic Gal en S2000 qui devance toujours Nicolas Latil.

Pas de changement de leader en Opel Adam Cup avec Paul-Antoine Santoni qui devance désormais Rémi Jouines et Yoann Bonato. Dans le Citroën Racing Trophy, Cédric Robert est largement devant alors que la seconde place promet d’être très disputée.

Dans la formule Junior, Antoine Massé signe le scratch et remonte à la quatrième place alors que Jean-Sébastien Oudot conserve la tête.

Superbe chronos de Jérmie Serieys et Stéphane Consani qui rivalisent avec Cédric Robert et se retrouvent au milieu des DS3.

Prochaine spéciale : ES3 : Rontalon-St Sorlin (14,49 km) à partir de 18h09 (Vendredi 19 Avril 2013)

Réactions des pilotes (FFSA)
1. Eric Brunson : « Je n’ai pas calé au départ, ça donne déjà confiance ! Ca glisse beaucoup dans la montée, il y a des plaques noires. C’est très piégeux ! » »
2. Jean-Marie Cuoq : « Ca s’est mieux passé que dans la première. Il faut encore faire des kilomètres pour apprendre à manier cette auto mais ça va. »
3. Julien Maurin : « La route s’assèche un peu plus que tout à l’heure. Ca va mieux et mon choix de pneus n’est pas mauvais. »
5. Dany Snobeck : « On est dans le rythme sans trop attaquer. Je ne mérite peut-être pas le scratch mais je suis content de mon temps. »
6. David Salanon : « Je pensais pouvoir trouver davantage de grip dans cette spéciale mais il y en avait davantage dans l’autre. »
7. Pierre Roché : « Je n’ai peut-être pas de bons réglages. »
8. Jean-Charles Beaubelique : « Les essuie-glaces sont bloqués depuis le début, ça me déconcentre et je vois moins bien. Heureusement, il ne pleut pas énormément. »
9. Lionel Baud : « Ca s’est mieux passé dans celle-ci mais je n’ai pas de deuxième vitesse. Il faut que l’on change les réglages des ponts arrière pour trouver un meilleur équilibre. »
10. Eric Rousset : « Nous faisons attention, nous sommes venus ici pour que je prenne mes marques avec la voiture. »
11. Guy Mottard : « La première spéciale était plus difficile. Là c’était sympa. La voiture se comporte bien mais elle est encore trop souple au niveau de la suspension. »
17. Ludovic Gal : « J’ai eu pas mal de buée avec la pluie du départ. L’auto a beaucoup de potentiel, c’est prometteur. »
18. Nicolas Latil : « Je n’ai pas roulé depuis six mois mais je prends confiance petit à petit. »
22. Gilles Nantet : « Par rapport à la spéciale précédente, je suis parti une minute après mon prédécesseur au lieu de deux, j’ai perdu un peu de temps car je n’étais pas prêt. Ensuite, je n’ai pas très bien roulé car j’étais énervé. »
24. Eric Mauffrey : « La voiture est toujours aussi délicate à conduire dans ces conditions. L’auto est vive, ce n’est pas simple sur route mouillée. Il faut que je m’y fasse. Heureusement, c’était plus sec sur la fin. »
25. Patrick Rouillard : « Les pneus arrière sont usés, il fallait des pneus neufs pour cette spéciale. Mais ce n’est pas mal quand même. »
32. Yoann Bonato : « C’est le début du rallye, on a largement le temps de faire mieux par la suite. »


Classement ES2/après ES2

Classement pour mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. jeje dit :

    julien saunier mériterai d être mieu connue que ça surtout quand on voit les temps qu il fait pas mal le mec aussi on 106n2 devant des R2

  2. Maxime GUYOT dit :

    Civade et Fravat à la rue …
    La 306 maxi allait mieux à ce dernier meme si il apprend l’auto quand même :O

  3. bezu kitcar dit :

    énorme consani dans celle ci,1er des 2rm avec une r2 et devant des 4rm,ca doit voler dans la 208.

  4. rallyebaby dit :

    brunson leader c’est etre 1er je regarde le classement temps exequo donc 2 leaders

  5. briwan dit :

    les duel sont lancé!!! en r-4 c’est chaud entre lions est lemonnier!! est ils sont trois a se tapé la bourre en opel adam!!!!

  6. polo46 dit :

    Pourquoi Nantet et marqué sur 996 ? Il a pas sa nouvelle monture ?

  7. JoJodu42 dit :

    Brunson toujours le leader du Charbo !!!!!!

  8. bezu kitcar dit :

    lionel baud est bien dans le rythme pour le moment!!! et salanon est rentré dans le rang!!!