ES2- Bonato, c’est costaud (Touquet)



ES2- Crequy-Rimboval-Embry-St Michel-Remortier (14.73 km) à partir de 17h13 (Vendredi 15 Mars 2019)

FAITS MARQUANTS

Le double champion de France en titre est intouchable en ce début de course. Le pilote du team CHL signe son deuxième meilleur temps de l’après midi pour porter son avance à plus de 17 secondes sur la Polo R5 de Nicolas Ciamin, auteur d’un excellent départ malgré sa position sur la route (11e).

Après un tête à queue dans la première spéciale, c’est une chicane mal négociée cette fois qui fait perdre du temps à Stéphane Lefebvre. L’ex pilote Citroën officiel conserve la quatrième place au milieu des Polo R5. Les trois allemandes présentes ce weekend réalisent un excellent départ en championnat de France en pointant toutes dans le top 5 !

Dans le championnat Junior, Florent Todeschini confirme avec un second meilleur temps et se détache en tête face à Victor Cartier.

REACTIONS DES PILOTES (FR-MediaLive)

Bonato« C’est un peu mieux, mais je suis resté sur un rythme prudent. C’est chaud patate, enfin chaud betterave pour le coup. »
Lefebvre« Il y a des chicanes qui traversent la route. Franchement je ne prends pas de risques. J’essaye de rouler proprement et je ne fais que des conneries. »
Michel« Ce n’est pas évident. Je me bats avec la voiture, mais l’essentiel est d’être à l’arrivée de chaque spéciale. »
Gilbert« J’ai essayé de bien rouler, proprement, sans faire d’erreurs. J’ai rarement vu des conditions comme ça. Je m’amuse pour l’instant, je suis content. »
Giordano« On n’a pas fait de boulette, donc c’était mieux. Je ne mets pas d’attaque, c’est déjà éclaté de partout. »
Mauffrey« À la sortie d’un changement de direction, j’en remets trop et on fait une petite bêtise. »
Wagner« J’ai eu du mal à mettre les pneus en température. J’étais mieux sur la fin de la spéciale. »
Pellier« Ce n’est pas simple d’attaquer dans ces conditions. On est là grâce à mon copilote qui a réussi à réparer une fuite d’eau sur la liaison. »
Fourmaux« Pas trop mal. La route se dégrade beaucoup, il faut vraiment être patient parfois. On fait le job mais c’est du sport. »
Ciamin« C’était pas beaucoup moins difficile que dans l’autre. Je suis assez déçu de ma position sur la route. »
Rouillard« C’est compliqué, c’est quand même mieux que l’autre, mais ça reste de la survie. Ce soir, de nuit, ça sera encore plus dur. »

PROCHAINE SPECIALE : ES3- Sempy-St Denoeux-Aix-Marant ( 12.87 km) à partir de 17h46 (Jeudi 15 Mars 2018)

Classement ES2 / Après ES2 (14.73 km)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pierre12 dit :

    Voir passer Todeschini doit valoir le coup quand on voit ce qu il met à des habitués et rapides de formules de promotion….

  2. bazire dit :

    Se démerde bien le pt’it jeune de pas loin de chez-moi A . Soulier pour une première en junior loin de ses routes cévenoles ……il doit-être effaré sur ce rallye à l’extrême de sa région ….

  3. chrispatagonie3 dit :

    Il doit y avoir un peu de ça mais ausi sa méconnaissance du terrain, sa position sur la route…..

  4. Pad74 dit :

    Dinkel paraît un peu largué, la différence de niveau entre le championnat allemand et le CFR est si importante que ça?