ES7- Comte à cinq minutes (Mont-Blanc 2012)




Ce rallye ne sourit pas aux C4 WRC. Après la sortie de Dany Snobeck dans l’ES5, c’est Frédéric Comte qui sort de la route (perte de cinq minutes) dans ce chrono alors qu’il était deuxième mais sous la pression de Jean-Marie Cuoq.

img_9885
: On démarre par le tracé de la spéciale de la Côte d’Arbroz pour reprendre l’ES3 disputée hier ensuite. La première partie est ainsi bosselée et sinueuse avant d’entamer un enchainement de descentes et de montées sur une route parfois en mauvaise état (bosselée et/ou sale). C’est le gros morceau de cette première journée où les écarts pourraient être importants.

Faits marquants
Ce rallye ne sourit pas aux C4 WRC. Après la sortie de Dany Snobeck dans l’ES5, c’est Frédéric Comte qui crève et perd plus de cinq minutes dans ce chrono alors qu’il était deuxième mais sous la pression de Jean-Marie Cuoq.

Devant, Stéphane Sarrazin signe un nouveau scratch et compte désormais 34s2 d’avance sur Jean-Marie Cuoq et plus d’une minute sur Julien Maurin. A la quatrième place, on retrouve Gilles Nantet qui dépasse un Pierre Roché en petite forme ce matin.

Impressionnant depuis le début, Bryan Bouffier sort de la route dans ce chrono (roue arrachée) et c’est Freddy Loix qui prend la tête du S2000. Dans cette même catégorie, Cédric Robert crève et perd quasiment deux minutes sur le belge.

Dans le groupe R, Mathieu Arzeno réagit tout de suite après son erreur dans la spécial précédente. Le pilote du team Saintéloc Racing revient ainsi à 8s8 de Quentin Gilbert.

Au sein du trophée du Twingo R2, Laurent Clutier enchaîne les scratchs et la concurrence est loin.

Dans le championnat de France Junior, Florian Bernardi ne compte plus que 2s5 d’avance sur Frédéric Hauswald auteur du scratch et 9s9 sur Jérémie Serieys.

Abandons principaux : Bouffier (207 S2000 – Sortie)

Prochaine spéciale : ES8-Morzine – Samoens (21,13 km) à partir de 11h00 (Samedi 8 Septembre 2012)

Réactions des pilotes
2. Stéphane Sarrazin : « Je n’ai pas pris de plaisir. Ça va tellement vite. Dès que l’on est plus dans la trajectoire, on se trouve embarqué. C’est très chaud. »
8. Frédéric Comte : « Nous avons tapé une corde. Il a fallu s’arrêter pour changer la roue. »
1. Jean-Marie Cuoq : « J’ai essayé de rouler. Ça va. »
5. Julien Maurin : « J’ai bien roulé. Les freins ont un peu chauffé. Nous avons fait le maximum. »
7. Pierre Roché : « J’ai fait dix kilomètres de descente sans les freins. »
20. Gilles Nantet : « C’est quelque chose. »
11. Cédric Robert : « Au même endroit que Bryan, j’ai fait un 360°. Nous avons eu de la chance. »
12. Freddy Loix : « Ce n’est pas comme ça que je voulais prendre la première place ! Bryan est sorti mais il ne gêne pas. Son copilote est professionnel, il montre bien le panneau OK. J’ai aussi dépassé Cédric qui s’est bien poussé. »
15. Ludovic Gal : « C’est magique. C’est une spéciale d’anthologie. Il faudrait la faire trois fois. Il y a de grands appuis sur les freinages. »

Classement ES7/Classement ES7





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. David59270 dit :

    Quelqu’un sait ce qu’à eu Benoit Vaillant il perd plus de 6 minutes 🙁

  2. grelaud dit :

    si nantet passe a la 3 j’ai le tierce dans l’ordre !!!
    mais je pense que maurin va assurer
    arzeno ne lache rien
    compte m’a impressionné
    dommage qu’on ne le voie pas plus souvent

  3. Lacave75 dit :

    Celle la elle va faire mal au Prono. Les fans du pays d’Auge diraient que ça sent la Bouze !

  4. natlin dit :

    terrible es, cuoq nantet et loix font la bonne operation, sarazin tranquille devant,maurin tres beau rally,

  5. vinc dit :

    Robert a eu souci ossi visiblement

  6. briwan dit :

    decidement… dommage pour comte qui efectué une belle course j’usque la!