ES7- Maurin grignote (Causses)




Sur une spéciale plus sinueuse que la prochaine spéciale, Julien Maurin signe le scratch et reprend 1s6 à Jean-Marie Cuoq. Ce dernier conserve encore 10s1 de marge au général.

1586">

Beau soleil et routes sèches ce matin.

FAITS MARQUANTS

Sur une spéciale plus sinueuse que la prochaine spéciale, Julien Maurin signe le scratch et reprend 1s6 à Jean-Marie Cuoq. Ce dernier conserve encore 10s1 de marge au général.

A la troisième place, Lionel Baud pointe déjà à plus d’une minute de la tête.

Dans le groupe N, Arnaud Mordacq devance Stéphan Codou et revient à dix secondes.

En 208 Rally Cup, Stéphane Consani signe le scratch et revient à moins de cinq secondes de José-Antonio Suarez.

Dans le Citroën Racing Trophy, Vincent Dubert conserve la tête pour neuf secondes sur Denis Millet.

REACTIONS DES PILOTES

Jean-Marie Cuoq : « Il y a beaucoup de parties glissantes. C’est difficile dans ces conditions de dire si on est bien ou pas. Je me suis appliqué sur les freinages »

Julien Maurin : « Nous sommes contents. Mon pilotage n’est pas parfait, car ce n’est pas facile. Je n’avais pas remarqué pendant les reconnaissances ces nombreuses allonges. »

Lionel Baud : « Le voiture glisse beaucoup trop. Je ne peux pas en faire plus dans ces conditions, je ne sais pas si cela vient des pneumatiques ou des réglages de l’auto. »

.Stéphane Lefebvre : « On a super bien roulé. J’ai tout donné dans cette spéciale, mais malgré cela on ne peut rien par rapport à ceux qui sont devant. Il y a trop de différence entre notre voiture et les leurs. La voiture est très bien au niveau de la motricité et des freinages. »

Stephan Codou « Je n’ai pas trop mal roulé. J’ai vraiment fait tout ce que je pouvais car je sais qu’Arnaud Mordacq ne me fera aucun cadeau. Le pont arrière commence à chanter mais je pense pouvoir finir le rallye. »

Stéphane Chambon : « J’ai fait un gros tête à queue dans la spéciale avec plein d’autres petites erreurs. Ce n’est pas une bonne spéciale, je dois me reconcentrer pour la suite. »

Arnaud Mordacq: « J’ai tapé à l’avant dans un long virage à gauche en début de spéciale. Ca m’a déstabilisé pendant un bon moment et j’ai levé le pied trop longtemps. Je ne me suis repris qu’au milieu de la spéciale, c’est dommage j’aurais pu reprendre plus de temps sans cette bêtise. »

Cédric Hennion – Patrick Isard (Citroën DS3 WRC) : « J’ai fait un très gros tête à queue dans le rapide. J’ai été obligé de faire marche arrière pour me remettre dans le sens de la piste. »

François Durieu : « On en garde un peu sous le pied. On roule intelligemment, ceux de devant sont trop loin pour nous à la régulière. »

Jonathan Hirschi : « C’est vraiment une super spéciale pour apprendre car l’adhérence varie beaucoup dans ce chrono. C’est une bonne leçon de conduite. On verra au deuxième tour. »

José Suarez – Carrera Candido (Peugeot 208 R2) : « Je me suis appliqué sur les freinages mais c’est très délicat. »

Stéphane Consani  : « Je suis resté prudent dans les parties glissantes pour ne pas faire d’erreur. Par contre j’ai vraiment attaqué dans les autres parties. »

Vincent Dubert : « C’est une spéciale très piégeuse. Je n’ai pas fait une erreur, je pense que j’ai roulé sur un mauvais ryhtme. »

PROCHAINE SPECIALE : ES8-  La Brunie – Trigovie (22,27 km) à partir de 11h35 (Dimanche 5 Avril 2015)

Classement ES7 / Classement Après ES7 (provisoire)


Classement en cours de chargement...





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *