ES8- Gilbert proche du scratch (Rouergue)




En retrait ce matin en pneus tendres, Quentin Gilbert améliore largement (18s par rapport au premier passage) et échoue à huit dixièmes d’Olivier Marty, à nouveau auteur du scratch.

gou)
Spéciale très rapide entre des champs sur un goudron usé en début de chrono. On retrouve deux bosses spectaculaires dans cette spéciale et faciles d’accès à Carcenac et au Viala.

FAITS MARQUANTS
En retrait ce matin en pneus tendres, Quentin Gilbert améliore largement (18s par rapport au premier passage) et échoue à huit dixièmes d’Olivier Marty, à nouveau auteur du scratch.

Le pilote vosgien revient ainsi à 23s de Jean-Michel Da Cunha alors qu’il reste 45 km de chronos.

Dans le trophée Mochelin, Roger Feghali étonne toujours face aux Porsche de Rouillard et Nantet. Le scratch de ce trophée est signé par Frédéric Raynal, auteur du sixième temps derrière les WRC et la R5 de Maurin !

La Porsche 996 de Germain Bonnefis a retrouvé des freins et le pilote de Baraqueville devance les GT+ dans cette spéciale.

En Opel Adam Cup, Rémi Jouines conserve toujours une dizaine de secondes de marge sur Jean-René Perry.

Dans le championnat Junior, Damien Defert signe le scratch mais Yohan Rossel conserve dix-neuf secondes de marge.

Dans le groupe F2000, Alexis Sirmain revient à dix secondes de Christophe Sichi.

REACTIONS DES PILOTES (FFSA)
Olivier Marty : « Tout va bien, on se fait plaisir. On a juste perdu un peu de temps dans une épingle. Tout à l’heure, le bruit venait de quelque chose qui s’est desserré, on l’a remis en place. »
Jean-Michel Da Cunha : « On a fait une super spéciale, sauf qu’on a fait un tête-à-queue. Je ne sais pas si on n’a pas fait le saut du siècle à la bosse. »
Quentin Gilbert : « Enfin, je me sens bien dan l’auto, on a pu faire une bonne spéciale. On ne fait pas encore le scratch mais on verra dans la suivante. »
Julien Maurin : « Ca va. »
Pierre Roché : « Avec la direction assistée, ça va beaucoup mieux. Mais, comme j’ai roulé lentement dans la première boucle, c’est comme si c’était mon premier passage. »
Roger Feghali : « Tout va bien, c’est parfait. »
Patrick Rouillard : « Comme Feghali ne prend pas les points au Trophée Michelin, je m’occupe surtout de garder Gilles derrière moi. J’ai gardé mes vieux pneus. »
Gilles Nantet : « J’ai des regrets ce matin d’avoir fait la bêtise de mettre des pneus pluie… »
Frédéric Raynal : « On essaie de contenir moins donc on attaque. »

PROCHAINE SPECIALE : ES9- Cassagnes (14,2 km) à partir de 17h05 (Samedi 12 Juillet 2014)



Classement ES8/Classement après ES8 (provisoire)

Classement mobile





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. makkarinen dit :

    Et les temps cannons s’enfilent comme des perles ! ALLER YOAN vas y THIERRY débites!!!