ES9- Fourmaux bien dans le coup (Iles Canaries)



ES9- LAS PALMAS DE GRAN CANARIA 1 (1,53 km) à partir de 19h33 (Vendredi 27 Novembre 2020)

↓ Voir le classement

Avant cette super-spéciale de fin de journée, Ivan Ares est un surprenant leader, 10s5 devant Nil Solans et 16s devant Adrien Fourmaux. Quatrième, Yoann Bonato a fait le trou derrière lui.

FAITS MARQUANTS

En cette fin d’étape, Adrien Fourmaux a la réussite avec lui ! Deuxième sur la route, le français a évolué sur une route sèche, au contraire de ses adversaires pour la victoire, partis avec du retard suite à une interruption marquée par l’arrivée de la pluie.

Le pilote M-Sport en a profité pour récupérer huit secondes face au leader Ivan Ares, revenant à 7s5 du pilote espagnol avant la journée de demain. Le français pointe même au deuxième rang ce soir après avoir pris l’avantage sur Nil Solans, longtemps leader aujourd’hui.

Au quatrième rang, Yoann Bonato est clairement le meilleur des autres. Auteur de nombreux chronos dans le top 5, le pilote CHL est bien remonté après un début de rallye compliqué.

Au septième rang, Oliver Solberg est le premier pilote permanent de ce championnat ERC. Alors que Grégoire Munster a connu une journée cauchemardesque, le jeune suédois est parfaitement placé pour s’imposer en Junior.

Hors-jeu pour le podium après une journée très contrastée, Alexey Lukyanuk se dirige solidement vers un nouveau titre de champion.

Aux portes du top 10, Andreas Mikkelsen, à l’image de Craig Breen, a connu une journée désastreuse, n’effectuant jamais le bon choix de pneus.

En ERC3, l’espagnol Bassas a nettement dominé la concurrence face à Furuseth et Torn. 

Auteur d’une excellente matinée, marquée notamment par un cinquième temps, Marc Amourette termine cette journée au 24e rang. Présent avec son habituelle DS3 R5, Frédéric Roussel occupe le 38e rang.

RÉACTIONS DES PILOTES

A.Mikkelsen
1:14.1
« C’était une journée difficile, nous avons fait un mauvais choix de pneus le matin, c’était difficile aussi l’après-midi. On verra demain. »
A.Fourmaux
1:14.3
« Nous sommes vraiment contents, il y avait des conditions difficiles mais nous avions un bon rythme. Cette spéciale a été courte mais agréable. Nous avons perdu du temps, mais pas tellement. »
L.Monzon
1:18.9
« J’ai eu un mauvais départ, la spéciale était mauvaise pour nous. »
O.Solberg
1:23.6
« C’était complètement sec quand nous avons commencé et à la fin c’était complètement mouillé, avec des pneus froids, ça glissait énormément. C’était une spéciale stupide. « 
I.Ares
1:22.8
« Super journée pour moi et mon équipe, je suis très content. »
E.Llarena
1:24.3
« Un de mes pires rallyes de ma vie, nous avons tout fait de travers. »
Y.Bonato
1:20.4
« L’année prochaine, nous resterons sur la plage, le temps est meilleur ici que dans les montagnes. »
N.Solans
1:21.3
« La journée a été bonne, nous avons fait un bon choix de pneus. Maintenant nous avons perdu du temps, nous pensions que ce serait sec mais nous avons eu de la pluie au dernier moment. »
C.Breen« La météo était folle aujourd’hui. »
G.Munster« J’ai failli sortir la voiture dans le premier virage ici. Je suis content d’avoir terminé la journée. Nous avions des pneus froids et la pluie est arrivée. »
A.Lukyanuk« Nous avons apprécié deux spéciales sèches et cela m’a rappelé mes souvenirs de ce rallye, mais toutes les spéciales restantes étaient de la merde. »

PROCHAINE SPÉCIALE : ES10- VALLESECO 1 (14,17 km) à partir de 10h56 (Samedi 28 Novembre 2020)

Classement ES9 / Après ES9 (1,53 km)


Classement en cours de chargement...





S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pat
Pat
1 mois il y a

Super les petits français, Lefebvre a bien fait de pas être ici.il aurait encore pris cher.

jmb17
jmb17
1 mois il y a

Supers Fourmaux et Bonato. Ils ont fait des temps canon sur le 2ème passage cet après-midi.
Fourmaux : passé de 27,4 secondes de retard en fin de 1ère boucle à 7s5 en fin de journée (et second) => la plus belle remontée, bravo – 7 secondes (autrement dit : rien du tout. Tout est possible pour demain.
Bonato : de 48,5 secondes à 39,2 secondes (passé de 8 ème à 4ème).
Bonne nuit, et à demain.