Loeb perd la tête (Etape 6 – Dakar)



Après son arrivée en Bolivie ce jeudi, l'étape du jour propose le plus long parcours chronométré au programme de cette édition 2016 du Dakar.

L’étape du jour : Uyuni – Uyuni

Les difficultés s’enchaînent en cette fin de semaine. Après deux jours passés sous le signe de l’étape marathon, les concurrents vont être servis aujourd’hui avec la plus longue spéciale du Dakar 2016. 722 kilomètres dont 542 chronométrés sont au programme du jour. En plus de l’altitude (supérieure à 3500 mètres), la pluie risque de perturber la progression de tout ce beau monde.

Le départ de la spéciale sera donné à 14h04 (heure française). 

Résumé de l’étape précédente

En tête tout au long de la spéciale, Sébastien Loeb signe son troisième meilleur temps de la semaine malgré les difficultés nombreuses (altitude, navigation).

Grâce à ce scratch, l’alsacien augmente son avance au général face à Stéphane Peterhansel qui lâche 3 minutes pleines.

Dans le coup puisqu’il termine la spéciale avec seulement 22 secondes de retard, Carlos Sainz grimpe sur la troisième marche du podium provisoire au détriment de Nasser Al-Attiyah, toujours en difficulté sur sa Mini.

Peugeot reste donc invaincu depuis le départ mais devra tout de même se méfier de la fiabilité qui a d’ailleurs joué des tours à Cyril Despres. Au ralenti sur la dernière partie de la spéciale, l’ancien motard a perdu toute chance de briller au général en concédant plus d’une heure et quart.

=> Retrouvez les classements mis à jour après la dernière étape disputée.

Faits Marquants

À 14h20, Loeb, Sainz, Peterhansel, Al-Attiyah, Poulter et Hirvonen sont dans la spéciale. C’est parti pour cette boucle de 542 kilomètres autour du Salar d’Uyuni !

Après quasiment une heure de course, les écarts sont réduits aux avant-postes ! Peterhansel le plus rapide, précède pour le moment, Loeb de 17 secondes et Sainz de 29.

Décidément, Nasser Al-Attiyah est à la peine avec la Mini X-Raid. Sur cette première semaine de course, le qatari n’est pas en mesure de suivre le rythme imposé par les 2008 DKR puisqu’il perd déjà 1min49s.

Le bilan est encore plus salé pour Poulter et Hirvonen respectivement relégués à 2min35s et 3min59s.

Au troisième point de passage, ça resserre entre les trois Peugeot. Peterhansel mène le train pour 4 « petites » secondes devant Sébastien Loeb. Sainz est quant à lui à 22 secondes.

Il y a deux courses dans la course aujourd’hui ! À 3 minutes, Nasser Al-Attiyah mène le peloton des « autres ». Mikko Hirvonen continue son difficile apprentissage du Dakar. Le finlandais est à 6 minutes des hommes de tête.

Après plus de 2 heures de course, la donne a évolué sensiblement aux avant-postes. Après avoir repris la tête pour une poignée de secondes, Sébastien Loeb accuse désormais un retard de 1min46s sur Carlos Sainz.

L’espagnol devance même Peterhansel de 26 secondes.

À mi-course, l’écart se stabilise à 1min30s entre l’espagnol et l’alsacien. Trop court pour être du à une crevaison, le temps perdu par Sébastien Loeb ressemble à une erreur… À confirmer !

Derrière l’hémorragie continue pour Al-Attiyah qui pointe désormais à 4min20s. Cette étape va faire du mal au général avec les écarts qui se profilent ! Poulter est à 6 minutes tout comme Hirvonen.

Après trois heures de course, la lutte entre Sainz et Peterhansel est à son comble. 7 secondes séparent les coéquipiers à l’avantage du français. Derrière Loeb reperd du temps en pointant à plus de 2 minutes.

Si la fiabilité est au rendez-vous pour la marque au lion, on voit mal, pour l’instant, ce qui pourrait venir enrayer la progression des trois voitures de tête.

Encore une minute perdue pour Al-Attiyah qui navigue maintenant à plus de 5 minutes. Même constat pour Poulter et Hirvonen qui eux concèdent déjà plus de 7 minutes.

Aux trois quarts de l’étape, Sébastien Loeb accuse le coup aujourd’hui. L’alsacien n’inverse pas la tendance et continue de lâcher des poignées de secondes.

Même si sa position de leader au classement général est loin d’être menacée, l’écart avec Stéphane Peterhansel va sensiblement se réduire ce soir !

Dixième au général, Yazeed Al-Rajhi évolue au quatrième rang dans la spéciale et s’en tire le mieux pour le moment derrière les Peugeot.

Au neuvième point de passage, Stéphane Peterhansel est lancé aujourd’hui. Sainz est à une minute du français, Loeb à 3min41s.

Après 4 heures de course, il reste encore une centaine de kilomètres à parcourir pour rejoindre l’arrivée. Sauf renversement de situation, Stéphane Peterhansel se dirige vers une nouvelle victoire de spéciale. Les écarts continuent d’augmenter fortement en la faveur du pilote Peugeot.

Petite revue des troupes : Sainz +1min21s, Loeb + 3min54s, Al-Attiyah + 7min10s, Poulter +11min11s, Hirvonen +11mn27s, De Villiers +11min35s.

À l’arrivée, Carlos Sainz signe le premier temps de référence en 5h01min24s. Une première indication, l’espagnol a doublé Loeb dans la spéciale et lui a donc repris au moins 3 minutes !

Peterhansel en termine à son tour en améliorant la marque de l’espagnol. Le français devrait selon toute vraisemblance remporter la spéciale pour 17 secondes face à l’espagnol.

Coup dur pour l’ancien leader du général qui perd 8min15s au terme d’une journée compliquée : crevaison en début de parcours, accélérateur bloqué et seconde crevaison en fin de journée ! Avec ce gros retard, Sébastien Loeb n’est plus leader du Dakar pour 27 secondes face à Peterhansel.

Cinquième aujourd’hui, Nasser Al-Attiyah perd à nouveau beaucoup de temps face aux Peugeot alors que Mikko Hirvonen huitième perd plus de quatorze minutes sur cette seule journée de course.

Bien parti pour signer un nouveau chrono dans le top 10, Bernhard Ten Brinke premier leader du Dakar a vu sa Toyota Hilux partir en fumée dans les derniers kilomètres.

=> Retrouvez le classement général mis à jour après l’étape 6 disputée ce vendredi.

Pos.NomMarqueTempsécartPénalité
1PETERHANSEL (FRA)
COTTRET (FRA)
PEUGEOT05:01:07
2SAINZ (ESP)
CRUZ (ESP)
PEUGEOT05:01:2400:00:17
3ALRAJHI (SAU)
GOTTSCHALK (DEU)
TOYOTA05:08:2600:07:19
4LOEB (FRA)
ELENA (MCO)
PEUGEOT05:09:2200:08:15
5AL-ATTIYAH (QAT)
BAUMEL (FRA)
MINI05:10:5800:09:5100:01:00
6ROMA (ESP)
HARO BRAVO (ESP)
MINI05:12:0800:11:01
7TERRANOVA (ARG)
GRAUE (ARG)
MINI05:14:1300:13:06
8HIRVONEN (FIN)
PERIN (FRA)
MINI05:15:2200:14:15
9DE VILLIERS (ZAF)
VON ZITZEWITZ (DEU)
TOYOTA05:16:2100:15:14
10VAN LOON (NLD)
ROSEGAAR (NLD)
MINI05:17:5200:16:45
11DESPRES (FRA)
CASTERA (FRA)
PEUGEOT05:17:5200:16:45
12VASILYEV (RUS)
ZHILTSOV (RUS)
TOYOTA05:17:5500:16:48
13SPATARO (ARG)
LOZADA (ARG)
RENAULT05:23:3800:22:31
14HUNT (GBR)
SCHULZ (DEU)
MINI05:24:0200:22:55
15POULTER (ZAF)
HOWIE (ZAF)
TOYOTA05:24:4400:23:37
16PRZYGONSKI (POL)
RUDNITSKI (BLR)
MINI05:29:0400:27:57
17MALYSZ (POL)
PANSERI (FRA)
MINI05:29:5100:28:44
18CHABOT (FRA)
PILLOT (FRA)
TOYOTA05:30:1600:29:09
19GARAFULIC (CHL)
PALMEIRO (PRT)
MINI05:31:4900:30:42
20DABROWSKI (POL)
CZACHOR (POL)
TOYOTA05:34:1300:33:06
21DUMAS (FRA)
BORSOTTO (FRA)
PEUGEOT05:39:4000:38:33
22LOPEZ (ARG)
LAFUENTE (URY)
MINI05:43:4100:42:34
23PROKOP (CZE)
TOMANEK (CZE)
TOYOTA05:43:5800:42:51
24PONS (ESP)
TORLASCHI (ARG)
FORD05:44:5400:43:47
25FRANCIOSI (BRA)
GUGELMIN (BRA)
MITSUBISHI05:45:1100:44:04
26PELICHET (FRA)
DECRE (CHE)
TOYOTA05:48:2400:47:17
27CORBETT (ZAF)
MOHR (ZAF)
CENTURY05:49:1400:48:07
28CHEREDNIKOV (KAZ)
TSYRO (UKR)
FORD05:52:2500:51:18
29ZAPLETAL (CZE)
MARTON (POL)
HUMMER05:54:4200:53:35
30BULACIA (BOL)
GARCIA (ARG)
TOYOTA05:55:0300:53:56
31COFFARO (VEN)
MENESES (VEN)
TOYOTA05:56:2400:55:17
32VANAGAS (LTU)
ROZWADOWSKI (POL)
TOYOTA05:58:2900:57:22
33BERNARD (FRA)
VIGNEAU (FRA)
BUGGY06:04:1301:03:06
34JUKNEVICIUS (LTU)
SLAPSYS (LTU)
TOYOTA06:05:4701:04:40
35PETER (CZE)
MOSCATT (AUS)
TOYOTA06:16:3401:15:27
36SEAIDAN (SAU)
DELAUNAY (FRA)
TOYOTA06:18:1901:17:12
37CREED (USA)
STREET (USA)
GORDINI06:18:4401:17:37
38GUTIERREZ FLEIG (BOL)
RUBI MONTSERRAT (ESP)
TOYOTA06:21:0601:19:59
39SCHRODER (DEU)
SCHRODER (DEU)
NISSAN06:21:4001:20:33
40WILLEMS (NLD)
VAN PELT (NLD)
TOYOTA06:22:1701:21:10
41SIREYJOL (FRA)
BEGUIN (BEL)
TOYOTA06:31:2701:30:20
42MAS VALDES (CHL)
LATRACH VINAGRE (CHL)
FORD06:35:4801:34:41
43SILVA (ARG)
GLAVIC (HRV)
MERCEDES06:37:4401:36:37
44FOJ (ESP)
SANTAMARIA (ARG)
TOYOTA06:50:0001:48:53
45MATTHEWS (ZAF)
BURKE (ZAF)
CENTURY06:51:4101:50:34
46GRACIA (ESP)
VALLEJO (ESP)
MITSUBISHI06:51:4801:50:41
47THEURIOT (FRA)
PROT (FRA)
NISSAN06:52:2601:51:19
48OUREDNICEK (CZE)
VACULIK (CZE)
HUMMER06:58:2001:57:13
49GORDON (USA)
WALCH (USA)
GORDINI06:58:4301:57:36
50BRADACH (ARG)
CORVALAN (ARG)
RENAULT07:10:0502:08:58
51BLANGINO (ARG)
GAGLIARDI (ARG)
TOYOTA07:14:2402:13:17




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. ti miche 14 dit :

    l autre dakar a suivre est africarace-live.com beaucoup moins médiatisé mais des copains qui y prennes du plaisir !

  2. ben dit :

    je suis entonnée par les perf de roma (certe le bourbier lui a coûté chère)

    • Denis dit :

      C’était déjà terminé pour lui dès la 1ére étape disputée (la 2éme) et ce bourbier de 200m lui a coûté 46′
      L’éloignant d’un bon résultat, tout comme TERRANOVA autre « tout bon » (29′ perdues).
      Bien dommage pour le sport en effet, déjà qu’en performance pure les MINI sont larguées cette année…

  3. Denis dit :

    Cela peut arriver !
    Contrairement à ce que LOEB disait hier : « aucun problème », FAMIN disait lui, que le leader des PEUGEOT et DESPRES avaient rencontré des soucis.
    Cela dit, vu le rythme adopté depuis le départ de ce Dakar et, la jeunesse des 2008 DKR, ce qui est réalisé est déjà surprenant.
    Maintenant, PETERHANSEL et SAINZ ne sont pas les premiers venus et ont l’expérience que n’a pas encore LOEB. AL-ATTIYAH et les MINI, d’une autre époque sont à la peine sur cette 1ére semaine de course.
    Attendons de voir la 2éme semaine du jeu : la piste ne devrait plus être Unique et faire la part belle à la navigation et, des « coups » de PETER / COTTRET sont encore possibles…

    Quant aux TOYOTA et leur look de « brouette », quel bruit !
    C’est autre chose que les « pompes à fuel ».

  4. Thomas dit :

    Problème de turbo aussi pour Loeb semble t-il :0((

    Mais la course est encore très longue…

    • Thomas dit :

      Pas de problème de turbo finalement pour Loeb, mais accélarateur bloqué et deux crevaisons…

      Després lui a sauté dans un trou et abîmé une jante expliquant sa grosse perte de temps également…