Etape13 Al Attiyah double la mise




68 autos encore en course, sur les 137 engagées, seront au départ de cette dernière spéciale. Après une boucle de plus de 9 000 kilomètres,...

000 kilomètres, la caravane du Dakar revient aujourd’hui à Buenos Aires, où sera jugée l’arrivée de l’épreuve.

Même si le profil présente peu de difficultés aujourd’hui, les concurrents devront encore parcourir 174 kilomètres de secteurs chronométrés avant de pouvoir savourer.

Après un départ de Rosario, et près de 77 kilomètres de liaison, les autos prendront le départ d’une spéciale sur des pistes étroites en terre où la végétation sera présente.

Le départ de cette dernière spéciale sera donné à 13h20 (heure française).

FAITS MARQUANTS

C’est parti pour cette dernière spéciale. Réduite à 34 kilomètres, la spéciale est finalement remportée par Robby Gordon.

Pas de changements au général puisque les trois autos du podium, finissent la spéciale séparées de 12 petites secondes.

Nasser Al Attiyah triomphe une seconde fois après sa première victoire en 2011, au volant du Volkswagen Touareg. 

Sans une pénalité lors de la première journée, le pilote Mini aurait même mené l’épreuve de bout en bout. Mini signe au passage un quatrième succès consécutif alors que Al Attiyah rentre dans le cercle très fermé des doubles vainqueurs de l’épreuve.

Le Qatari était d’ailleurs copiloté par Matthieu Baumel, pour la première fois. Le français, que l’on connait pour avoir travaillé en rallye avec plusieurs pilotes comme Manu Guigou, Bryan Bouffier, Yazeed Al Rajhi, où encore Romain Dumas, devrait d’ailleurs rouler toute la saison avec Al Attiyah (Rallye-Raid et rallyes).

Deuxième au général, Giniel De Villiers aura tout tenté pour contrer la suprématie du duo Mini – Al Attiyah. Auteur d’une grosse erreur de navigation lors de la neuvième spéciale, le sud africain se contente d’une seconde place.

Seul pilote non Mini à avoir signé un meilleur temps, Yazeed Al Rajhi aura quant à lui marqué cette édition, malgré sa découverte de l’épreuve.

Suite à son abandon, le polonais Holowczyc, copiloté par Xavier Panseri, complète le podium





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. tbr dit :

    Il a survolé ce Dakar ..

  2. Denis dit :

    OUI, une dernière pour la route !
    NON, sur le Dakar ce n’est pas à proprement parler une formalité…
    Comme pour tour sport mécanique et plus encore sur cette épreuve si particulière tout peut arriver.

    Néanmoins, je pense là que les positions actuelles des 3 premiers resteront en l’état et c’est à souhaiter. Après tant de kilomètres et de surprises, ce serait injuste qu’il y ait un retournement de situation.

    Al Attiyah, De Villiers et Holowczyc ont bien mérité leur place sur le podium.
    Comme prévu la bataille MINI / TOYOTA a bien eu lieu et PEUGEOT a par contre déçu.
    Beaucoup de problème de « jeunesse »…
    Bravo Peterhansel, moins pour Sainz quand à Desprès, comme lui-même l’avouait, je suis surpris qu’en temps que pur débutant en auto, on ait fait appel à lui !
    Bravo aussi à Lavieille ainsi qu’au solide Sireyjol !

    Merci à ARNO G. de nous avoir concocté ces news !

    Sportivement.