Freddy Loix, l’éternel favori



Comme Paolo Andreucci en Italie, Freddy Loix sera de nouveau l'homme à battre en Belgique cette saison.

Triple tenant du titre, le pilote belge de 45 ans évoluera au volant d’une Skoda Fabia R5 de l’équipe 2C Compétition et débutera sa saison au rallye Van Haspengouw dès ce week-end.

« Je veux à nouveau remporter le titre de Champion de Belgique car ma soif de victoires n’est pas apaisée. Mais surtout, car je sais que je dispose avec la ŠKODA Fabia R5 de la monture idéale.  Le championnat débute traditionnellement par le Rally van Haspengouw. L’an dernier, nous avons abandonné prématurément. Cet abandon était vraiment une exception car je ne connais aucune voiture aussi fiable que la ŠKODA. Les organisateurs du Haspengouw proposent cette année quelques nouvelles spéciales. Cela ne m’effraie nullement car c’est sur ce type de routes que j’ai appris ‘le métier’. Sur ces chemins de remembrement en béton, je me sens comme à la maison.

À l’exception de Kris Princen, tous mes concurrents devront découvrir une nouvelle voiture. Vous pourriez penser que nous avons dès lors une longueur d’avance, mais ce n’est pas réellement le cas. En effet, sur ce parcours, la vitesse de pointe est plus importante que les réglages de la voiture. Mais sur le plan de la vitesse maximale, nous sommes bien armés aussi avec la ŠKODA. »

Cette année encore, Freddy Loix aura un double objectif, le championnat bien sûr mais également le rallye d’Ypres qui accueillera encore l’ERC en juin prochain.

« Nous avons déjà remporté le Rallye d’Ypres à dix reprises. Pour moi, ce serait très bien si j’ajoute encore quelques victoires. Ma recette magique pour Ypres, c’est que je me concentre sur d’autres paramètres que mes adversaires. Mais c’est mon secret et je le garde pour moi. »

Déjà intouchable l’an passé, le belge pourra compter sur une Skoda Fabia R5 qui a bien évolué depuis ses débuts au printemps dernier.

« Je peux vous dire que la ŠKODA R5 que j’ai découverte en course à Ypres est totalement différente de celle avec laquelle je vais disputer le Rally van Haspengouw. Et la bonne nouvelle, c’est que nous avons encore une belle marge de progression. »

Ses adversaires, Kris Princen en tête, sont prévenus…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *