H.Paddon veut un changement d’ici deux ans



Titré en championnat d’Europe des Rallyes cette saison, Hayden Paddon s’inquiète lui aussi de la situation actuelle du WRC, mais plus globalement du rallye en général.

Ancien pilote Hyundai Motorsport, le Néo-Zélandais estime que la catégorie reine du championnat du monde doit s’orienter vers de nouvelles motorisations et oublier les moteurs thermiques.

“Pour l’avenir du sport, pour moi, cela doit être rapide, d’ici deux ans. Nous devons faire quelque chose parce que c’est la responsabilité de notre sport d’être le leader technologique de l’industrie automobile. Si nous continuons avec les voitures à combustion, même si elles ont l’air cool et que nous les aimons parce que c’est l’ADN du sport automobile, il n’y aura pas d’avenir dans le sport automobile. Nous devons nous adapter. Les voitures de rallye à combustion ne disparaîtront jamais et il ne s’agit pas de les remplacer. 

Il s’agit du haut de gamme de notre sport, et il doit être pertinent par rapport à ce qui est vendu dans les concessions.a commenté le Néo-Zélandais au journal néo-zélandais Newsroom.

Depuis plusieurs années, Hayden Paddon a développé, au sein de son équipe, une Hyundai Kona électrique, première voiture de compétition en rallye roulant uniquement avec cette motorisation. Malgré sa forte implication pour cette technologie, le Néo-Zélandais estime qu’il y a d’autres alternatives

Je ne suis pas là pour absolument imposer l’électrique. Il doit simplement y avoir une énergie alternative – qu’il s’agisse d’hydrogène, d’électricité ou d’un mélange des deux. J’ai toujours pensé que l’hydrogène étaot un bon substitut au diesel, idéal pour les longues distances, et l’électrique à batterie comme un bon substitut à l’essence. Combiner les deux serait une bonne solution, vous offrant performances et autonomie . C’est donc quelque chose que nous étudions.”

Dans la suite de l’interview, le pilote Hyndai évoque tout de même cette Kona EV, jugeant cette voiture comme la meilleure voiture de sa carrière.

“Si vous supprimez tout l’argument du son, dont parlent la plupart des gens, tout le reste coche la case.. Le Kona EV est rapide, spectaculaire, il y a beaucoup de glisse. Le bruit est le seul élément qui manque – et nous en avons toujours besoin parce que nous sommes dans le domaine du divertissement. Mais cela viendra à mesure que nous continuerons à y travailler. Mais j’adore cette voiture. C’est la meilleure voiture que j’ai conduite ; mieux qu’une voiture en WRC. Le centre de gravité est bas, donc la maniabilité de la voiture est phénoménale.”

Confronté pour l’instant à un problème d’autonomie évident, le Kona EV attend de nouveaux éléments d’un fournisseur pour passer à la vitesse supérieure.

“Le grand défi consiste à avoir plus d’autonomie provenant de la batterie. Dans les 12 prochains mois, nous voulons que la voiture soit en mesure de réaliser un rallye complet. Nous développons constamment le châssis, les réglages de la voiture et l’aérodynamique. Ce sont de petites choses, mais nous sommes une petite équipe avec un petit budget.”




S’abonner
Notification pour
guest
30 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Zanllui
Zanllui
2 mois il y a

Si il y a bien une chose qui ne changera jamais dans le rallye, c’est bien la bêtise et l’aveuglement crasse de ses supporters !

Felipe
Felipe
2 mois il y a

Je ne m’habitue pas à tous ces commentaires affligeants voire carrément injurieux. Paddon est un (bon) pilote passionné par sa discipline qui cherche des solutions propres à la faire perdurer.
Il propose et teste le tout électrique. C’est une proposition, il y en a certainement d’autres à examiner. Vite, car l’avenir des rallyes est en jeu.
On peut être passionné et garder les yeux ouverts sur l’avenir de la planète…