Jean-Michel Da Cunha en bon souvenir d’Albi (Finale 2023)



Vainqueur de la finale 2019 à Albi à l’issue d’un final épique face à David Salanon, Jean-Michel Da Cunha retente le coup sur cette épreuve, toujours au volant d’une Citroën C3 Rally2 de l’équipe CHL Sport Auto.

Après s’être mesuré aux pointures du championnat de France au dernier Rouergue, terminant à une belle quatrième place finale, l’Aveyronnais veut viser plus haut à Ambert.

Et avant cette finale, l’occasion était idéale d’en savoir plus sur certains pilotes pouvant jouer la gagne dans le Puy-de-Dôme. Deuxième présentation d’un des favoris avec Jean-Michel Da Cunha !

Jean-Michel Da Cunha – Citroën C3 Rally2

Âge : 48 ans
Métier : Chef d’entreprise dans le bâtiment
Lieu : Bozouls (Aveyron)
Saison 2023 : 2 victoires en coupe de France, 6 podiums

À quel moment as-tu pensé à participer à cette finale ?

“Dès que j’ai vu que la finale était à Ambert, cette finale m’intéressait. Ce n’est pas très loin de la maison géographiquement, 2h30 environ, donc c’était une belle occasion de refaire une finale après Albi et Anglet. J’avais fait le rallye de la Fourme d’Ambert en 2004, mais je n’ai plus trop de souvenir.

Comme d’habitude, j’ai pris les rallyes comme ils viennent. On n’a pas spécialement regardé notre classement, on savait qu’avec notre programme habituel, si ça se passait bien, que la qualification était au bout.

Jusque là, je suis content de ma saison. Je prends toujours autant de plaisir. C’est tellement une chance de conduire ce genre de voitures. En ce qui concerne la C3, je suis “marié” avec CHL et je suis leur politique sportive.”

Que sais-tu sur cette finale ?

“Vraiment pas grand-chose. J’ai demandé un peu à mon copilote de se renseigner pour avoir des pré-réglages de suspensions. Il m’a dit que ça pouvait ressembler au Montbrisonnais, un rallye que j’ai fait l’an passé. On aura une demi-journée d’essais pour se préparer.”

Selon toi, quels seront tes concurrents principaux ?

“Alors j’ai regardé la liste assez rapidement, c’est mon copilote Sébastien qui m’y a fait penser ! Évidemment, j’ai vu Léo Rossel et Jérémi Ancian qui je pense seront les plus performants. J’ai regardé les 6/7 premiers noms. Mais si tu me dis que Salanon et Habouzit seront présents, ils seront bien sûr à surveiller aussi.”

Quel sera ton objectif ?

“Il ne faut pas être langue de bois. Si on s’engage à une finale, c’est pour essayer de gagner. J’y vais pour donner le meilleur de moi-même. On sait bien avec l’expérience, qu’il faut tout réunir pour gagner une telle course. C’est un sprint, mais comme un Rouergue malgré le kilométrage. Les gars comme Bonato sont tout de suite à fond dès le premier kilomètre, et une finale, ça se joue d’entrée. Il faut être en pleine forme pour une finale, tant physiquement que mentalement.”

En plus de la Coupe de France, tu as goûté à la terre cette année, pourquoi ?

“On m’en a souvent parlé, j’ai souvent décliné, sans trop savoir pourquoi. Peut-être que ma sortie de 2021 (au Rouergue, son seul rallye de la saison) m’a donné envie de découvrir de nouvelles choses. Là, je fais une demi-saison en Clio Rally5. Peut-être que je ferai pareil l’an prochain avec la C3 Rally2. Les rallyes comme Langres et Vaucluse sont un peu trop loin pour moi. Mais on ne sait jamais, peut-être que le championnat m’intéressera un jour.”




S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Thierry Behra
Thierry Behra
7 mois il y a

euh question: le suivi des spéciales les chronos de cette finale ?????

Felipe
Felipe
7 mois il y a

Bonne idée ces interviews d’avant finale, merci RS