Katsuta : « Une situation incroyable »



Ce rallye d’Allemagne sera forcément spécial et inoubliable pour Takamoto Katsuta, engagé pour la première fois au volant d’une WRC en championnat du monde.

Pour lui évidemment, la tâche ne s’annonce pas simple, en sachant surtout qu’il n’a pas effectué d’essais spécifiques pour cette épreuve. Ce matin lors du shakedown, le japonais a avoué avoir déjà pris énormément de plaisir.

« Avec 20 kilomètres dans la voiture asphalte (4 passages au shakedown), c’est une distance assez courte pour être à l’aise pour être honnête, même si j’avais pu rouler un peu sur asphalte en Finlande. Mais là ce matin, c’était vraiment plus important et « réel ». C’était incroyable, la voiture est vraiment très rapide. »

Avec si peu d’expérience au volant de sa Yaris, Takamoto veut essentiellement apprendre et progresser, sans se fixer d’objectif.

« J’ai vraiment besoin d’apprendre au fur et à mesure des spéciales, et je n’ai aucune attente particulière en terme de résultats. Mon seul but est de prendre de l’expérience. »

Si sa Yaris WRC est gérée à part au parc d’assistance, le japonais est bien intégré à l’équipe championne du monde, et le pilote Toyota peut évidemment en profiter pour faire le plein de conseils.

« Je suis dans une superbe équipe et on peut partager des informations. Si j’ai des questions, tout le monde peut me donner des réponses précises, spécialement Ott qui m’a donné et peut me donner des conseils. Je n’ai aucune idée de ce que ça va donner dans tel virage, ou tel virage, dans chacun en fait (rires). C’est une situation incroyable pour moi. Je vais essayer de m’améliorer moi-même, mais je dois aussi me servir des informations de l’équipe pour cela. Je suis vraiment content dans ce team. »

Après cette opportunité incroyable, le japonais va retrouver son habituelle Ford Fiesta R5 au Pays de Galles, début octobre. Mais en fin de saison, il pilotera de nouveau la Yaris WRC à deux occasions.

« On va aller en Catalogne ensuite avec cette voiture, c’est le programme prévu. Ensuite, j’aurais également le Japon qui pourrait être au calendrier du championnat du monde la saison prochaine. Hormis ça, je n’ai vraiment aucune idée pour l’avenir et 2020. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Le plomb dit :

    Un de mes rallyes préférés. Gaaaazz!!!

  2. Firmann Robert dit :

    bon rallye à tous et bonne soirée