La DS3 R3 conclut la saison en beauté




Final en apothéose pour la Citroën DS3 R3 qui signe une cinquième victoire à l’occasion du Rallye du Var, dernière manche du Championnat de France...

t à l’issue d’une course complexe assortie de conditions météos extrêmes que la DS3 remporte le Groupe R tout en raflant la cinquième place du classement général de la compétition.

Les 196 concurrents engagés dans l’épreuve varoise auront vécu un week-end haut en couleurs. Un « grand rallye du Var » avec des enjeux, du sport, une ambiance unique, beaucoup de spectacle et de nombreux rebondissements. Une chose est sûre, la course aura été passionnante de bout en bout. Pour la DS3 R3, chaussée de pneumatiques BFGoodrich, la bagarre aura fait rage et la petite dernière de la marque au chevron a du affronter des conditions hors du commun lors de cette 56ème édition. Du soleil au mistral, de la neige à la pluie, les routes méditerranéennes ont subi divers changements de météo qui ont sérieusement compliqué les choses.

Le mistral, puissant et glacial allait accompagner les concurrents lors de la première journée de compétition. Dans le rythme, les DS3 R3 menées par le gapençais Sébastien Ogier et son co-équipier Mathieu Arzeno s’intégraient directement dans le peloton de tête du groupe R. Si le vainqueur de deux épreuves de Championnat du Monde cette saison pointait à la seconde place de sa catégorie à la fin de la journée, le pilote de Miramas était contraint au retrait suite à un problème d’allumage.

Le samedi, le vent avait laissé place à la grisaille. Les températures hivernales et le verglas avaient gagné les quatorze kilomètres de « Gonfaron » avant que la neige ne vienne bousculer les pronostics dans la spéciale de « Bormes les Mimosas » ou le juste choix de pneumatique était primordial. La Citroën DS3 R3 réalisait de bons temps et clôturait la boucle matinale avec un cinquième chrono scratch. Elle pointait à la septième place du classement général à l’issue de la deuxième journée.

L’ultime étape s’annonçait disputée et la DS3 R3 prenait le départ avec la ferme intention de passer le podium d’arrivée en tête de sa catégorie. Survoltée, elle s’offrait deux cinquièmes meilleurs temps scratch dans les longs et non moins mythiques secteurs de « Vidauban » et « Collobrières » sous une pluie battante et sur des routes détrempées. Ce dernier élan lui permettait de rafler la victoire en groupe R et d’intégrer le top 5 de l’épreuve.

« Notre première expérience en terrain provençal a été positive et nous sommes heureux d’avoir apporté notre pierre à l’édifice » déclare Sébastien Ogier. « Nous avons bien roulé en contribuant au dévelopement de la voiture sur ce profil particulier. Nous avons rencontré les pires conditions possibles et la DS3 R3 s’est montrée performante notamment sur les routes détrempées de la journée du dimanche. Cette nouvelle victoire en groupe R est une belle récompense et en appellera certainement beaucoup d’autres ».

« Ce nouveau succès constitue un aboutissement pour toute l’équipe qui a travaillé sur le projet Citroën DS3 R3. La voiture a encore évolué sur cette course aux conditions difficiles et a définitivement démontré qu’elle pouvait apprivoiser tous les types de terrains.

Sébastien découvrait l’auto en course mais aussi l’épreuve varoise qu’il disputait pour la première fois et l’association entre le champion et la voiture s’est soldée par une belle réussite. Ce résultat confirme les bons débuts de Citroën DS3 R3 sur le plan sportif mais aussi commercial » se réjouit Frédéric Bertrand, responsable Compétition Client Citroën Racing.

Communiqué de presse Citroën Racing





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *