La dynamique de la victoire pour Quentin Gilbert (Luxembourg 2013)




Après avoir remporté la manche du Citroën Racing Trophy au Terre de Langres, Quentin Gilbert et Isabelle Galmiche ont récidivé le week-end dernier au Rallye...

rg. L’équipage PH Sport abordera dans les meilleures dispositions les deux prochaines épreuves du Citroën Top Driver, en Finlande puis en Allemagne.

Venu avec l’objectif de reprendre ses marques sur asphalte en vue du Rallye d’Allemagne, Quentin est reparti avec une victoire supplémentaire, acquise avec méthode : « Le rallye a débuté sur un rythme élevé, et je n’étais pas complètement satisfait des réglages de ma DS3 R3. Nous avons travaillé tout au long du week-end pour les adapter aux nouvelles gommes Pirelli. Je me suis d’ailleurs fait piéger sur un freinage dans la troisième spéciale et nous avons perdu une quinzaine de secondes. »

Montant progressivement en puissance, Quentin se retrouvait dans un match à trois avec Caren Burton, la référence du Citroën Racing Trophy belge, et Bruno Thiry. « C’était presque irréel de se retrouver en compétition avec Bruno. Je me souviens encore des photos de son Escort au Tour de Corse qui me faisaient rêver dans les magazines de mon enfance. Il est encore très affûté et ça n’a pas été facile de prendre l’avantage », assure Quentin.

Dimanche, avant la dernière boucle, Quentin précédait Thiry de 4’’3 et Burton de 5’’4. Attaquant comme un beau diable, le Vosgien devançait Burton de 11 secondes en 20 kilomètres. Thiry, lui, était contraint à l’abandon à cause d’un problème mécanique.

Vainqueur de la manche CRT belge, Quentin termine également à une splendide deuxième place du classement général, derrière le Champion d’Allemagne Mark Wallenwein. « Je suis un peu déçu pour Bruno, car nous aurions pu réaliser un joli tir groupé avec nos DS3. Mais c’est une grande joie de remporter cette victoire », déclare Quentin. « Avec ses routes très rapides, ce rallye était vraiment idéal pour préparer l’Allemagne. Nous arriverons à Trèves plus forts et en confiance après cette expérience. »

Avant cela, il faudra affronter le mythique Rallye de Finlande. Co-leader du Citroën Top Driver après les deux premières manches, Quentin compte bien poursuivre sur sa lancée : « C’est un rallye que tout pilote veut disputer, mais je sais aussi qu’il ne sera pas facile à aborder. Les spéciales sont très rapides et l’expérience y fait souvent la différence. Contrairement à mes adversaires directs au championnat, il s’agira de ma première participation et j’aurai tout à apprendre. Je vais conserver la même approche qu’au Portugal et en Sardaigne. L’important est d’être au bout en évitant les grosses erreurs pour marquer de gros points. »

D’ici là, Quentin aura d’autres occasions de parfaire sa préparation : « Je vais effectuer une séance d’essais avec Citroën Racing avant de m’envoler pour Helsinki. Sur place, nous avons programmé une journée d’essais pour que je puisse m’acclimater aux spéciales finlandaises. Nous allons également travailler sur mon système de notes. Sans le révolutionner, nous allons essayer de l’adapter pour décrire les routes le plus précisément possible. »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *